Les meilleures cartes bancaires pour Bitcoin, Ethereum et autres crypto-monnaies

Par Nerces,  publié le 9 novembre 2017 à 14h27, modifié le 13 février 2020 à 16h34.
 11 minutes
Tech
Guide : les meilleures cartes bancaires pour Bitcoin, Ethereum et autres crypto-monnaies

Guide : les meilleures cartes bancaires pour Bitcoin, Ethereum et autres crypto-monnaies

Autre étape de notre série sur le Bitcoin et les cryptomonnaies. Après une présentation générale et un focus sur les meilleures options de minages et un guide sur les services d’achat/vente de devises, penchons nous sur le cas spécifique des cartes de débit en Bitcoin.

Au travers de nos précédents articles, on ne peut pas dire que nous avons aidé à rendre le Bitcoin – ou les autres cryptomonnaies d’ailleurs – plus « palpables ». Certes, vous disposez maintenant du matériel pour miner des cryptomonnaies et vous avez peut être un ou deux comptes pour échanger des devises entre elles. Malgré tout, le Bitcoin reste encore assez théorique et ne semble pas sortir du monde de la finance. Notre dernière étape est justement l’occasion d’entrevoir du plus concret.

Une fois n’est pas coutume, l’innovation n’est pas forcément venue des États-Unis et comme nous le verrons bientôt, la plus ancienne solution de carte de débit en Bitcoin est issue du Royaume-Uni. Plus généralement, au moment de choisir une telle carte, il est important de bien vérifier que votre pays est pris en charge et, à ce petit jeu, les États-Unis ne sont pas toujours très bien lotis. Grâce à la puissance de la zone euro, la France dispose d’une couverture finalement très correcte.

Autre élément à prendre en compte au moment de choisir telle plateforme plutôt que telle autre : les frais de fonctionnement. Attention, certaines solutions évoquent une absence total de commission : méfiez-vous, il y a sans doute anguille sous roche et des frais cachés apparaissent alors régulièrement au moment des conversions. Nous ne sommes d’ailleurs pas nous-mêmes à l’abri d’erreurs à ce niveau alors si vous repérez une coquille, n’hésitez pas à nous le signaler.

Les meilleures cartes bancaire en Bitcoin

Coinbase

Sur le devant de la scène depuis plusieurs années maintenant, Coinbase a toujours été reconnu pour son sérieux alors que plusieurs plateformes ont été prises en défaut. D’abord cantonné au seul Bitcoin, Coinbase s’est ouvert à un joli panel de crypto et cherche à élargir encore ses activités avec la distribution d’une véritable carte de paiement, estampillée VISA. Déjà disponible depuis plusieurs mois aux États-Unis et au Royaume-Uni, cette fameuse carte aborde aujourd’hui quelques pays supplémentaires : Allemagne, Espagne, Italie, Irlande, Pays-Bas… et la France !

Coinbase CB

Coinbase CB

L’intérêt principal d’une telle carte est évidemment le confort d’utilisation des cryptomonnaies qu’elle permet. Il n’est plus nécessaire de trouver une boutique qui accepte nos devises ou de s’embêter à faire la conversion au préalable : Coinbase se charge de tout et, certifiée VISA, sa carte est acceptée à peu près partout. Parfaitement facultative, cette carte nécessite bien sûr d’avoir un compte Coinbase et l’application dédiée sur son smartphone (Android / iOS) puisque c’est depuis celle-ci qu’on en fait la demande, moyennant quelques vérifications bien normales.

Malgré les avantages qu’elle autorise en simplifiant grandement l’usage des cryptos, la Coinbase card a le défaut d’être payante : 4,95€ sont facturés à l’émission de la carte et, plus gênant encore, Coinbase facture 2,49% du montant de chaque transaction réalisée. Rien de scandaleux cela dit puisque la société se charge de la conversion des cryptos : l’utilisateur peut d’ailleurs décider depuis quelle crypto la conversion doit se faire. Malgré des coûts relativement importants, voilà un outil qui rendra bien des services… surtout chez les utilisateurs de Coinbase évidemment.

Wirex

Depuis bientôt trois ans, Wirex apporte une solution complète aux utilisateurs de cryptomonnaies en leur offrant tout d’abord un compte très polyvalent. Celui-ci est effectivement capable de gérer trois monnaies fiduciaires (£, € et $), mais aussi et surtout huit cryptos : Bitcoin, Ethereum, Dai, Litecoin, Nano, Waves, Wollo et XRP. En premier lieu, l’intérêt est évidemment d’offrir une plateforme de stockage pour ses cryptos, un véritable portefeuille sécurisé même si sa robustesse ne saurait se comparer aux « hardware wallets ».

Wirex la carte bancaire Visa bitcoin

Wirex la carte bancaire Visa bitcoinWirex

Même si elle est parfaitement facultative, la carte VISA associé au compte Wirex justifie évidemment la présence de la solution britannique dans notre dossier. Contrairement à de nombreux concurrents, la carte Wirex a un coût : 1,2€ par mois. En revanche, elle a l’immense avantage de permettre l’utilisation de n’importe quelle monnaie – fiduciaire ou crypto – stockée sur le compte et d’entraîner un cash-back à chaque dépense en boutique : 0,5% du montant dépensé est crédité en Bitcoin sur votre compte. On regrette en revanche que les commissions exactes ne soient pas aussi transparentes que voudrait le faire croire Wirex, mais la souplesse est peut-être à ce prix.

Crypto.com

Fondée en 2016, la société Monaco a petit à petit, étape après étape, développé son projet en lançant d’abord ses propres cryptomonnaies, le CRO et le MCO. Elle s’est ensuite associée à VISA afin d’être en mesure de proposer des cartes de retrait / paiement tout en levant régulièrement des fonds. C’est en juillet 2018, que la structure a véritablement décollé en rachetant le nom de domaine Crypto.com. Un an plus tard, la première carte VISA du groupe a été lancée aux États-Unis et, maintenant, l’Europe est également concernée. L’objectif est évidemment de concurrencer Coinbase ou Wirex en se démarquant tout d’abord par une grande flexibilité.

En effet, contrairement à la plupart de ses concurrents, Crypto.com autorise l’utilisation de 7 monnaies fiat : c’est ainsi qu’en plus des £, € et $, on peut aussi travailler en dollars australiens, canadiens ou de Singapour ainsi qu’en yens. Plus fort encore, ce ne sont pas moins de 53 cryptos qui sont directement prises en charge… nous n’allons évidemment pas vous en faire la liste ici, mais les principales sont évidemment de la partie. Une flexibilité qui autorise bien plus de liberté dans les transactions et des bascules bien plus fréquentes entre les monnaies… d’autant que les frais sont particulièrement faibles.

Pensez que la carte la moins coûteuse (la Midnight Blue) est gratuite et qu’il n’y a aucune commission sur les retraits aux distributeurs, dans la limite de 200$ mensuels. Mieux, Crypto.com se distingue par ses à-côtés. Les cinq VISA proposées offrent par exemple un cashback qui récompense l’utilisation de la carte : vos dépenses ouvrent des droits sur les tokens CRO. Enfin, Crypto.com ne se limite pas à la carte VISA : une plateforme d’échange, un porte-monnaie virtuel et des outils d’investissements / crédits sont proposés. Attention toutefois, ces services ne sont pas tous aussi simples d’accès que Crypto.com le laisse entendre. Nous ne saurions trop vous conseiller de bien comprendre comment tout cela fonctionne avant de vous lancer.

Cryptopay

Pionnier de la carte de débit en Bitcoin, Cryptopay est basé au Royaume-Uni, Cryptopay a été fondée en 2013. Dans l’absolu, il s’agit d’une toute jeune compagnie, mais à l’échelle du Bitcoin, elle fait déjà figure d’ancienne. Elle a débuté comme simple plateforme d’échanges proposant notamment un portefeuille électronique. Aujourd’hui, sa solution de carte de débit est une des plus utilisées. Elle revendique d’ailleurs plus de 30000 cartes émises.

Premier atout, Cryptopay propose ses services en France. Plus intéressant, la société est particulièrement transparente sur les frais engendrés : ainsi, il est coûtera 15€ pour la carte en elle-même et 2,25€ / 2,75€ pour chaque retrait national / international. Notons au passage qu’il n’est pas nécessaire de fournir des documents d’identité et ainsi rester « anonyme », même si les plafonds d’utilisation sont alors plus faibles. Dans l’ensemble, une bonne solution, pratique et sérieuse.

Uquid

Nous manquons évidemment encore de recul, mais Uquid s’est rapidement imposé comme l’une des solutions les plus intéressantes pour qui souhaite une carte de débit en monnaie cryptographique. L’avantage premier de Uquid est évidemment son ouverture de nombreuses cryptomonnaies. À l’heure actuelle, en plus du Bitcoin, il est ainsi question de 88 devises parmi lesquelles l’Ethereum, le Dogecoin, mais aussi le DASH, le Monero, le Zcash et beaucoup, beaucoup d’autres.

Très appréciable également, Uquid marche ici dans les pas de Cryptopay en évitant complètement les frais cachés et les « astuces » pas forcément très élégantes. Tout est clairement présenté sur le site Web. En revanche, il n’est pas si évident de trouver le « bête » prix de la carte et la vérification du compte (pas indispensable) impose d’envoyer une pièce d’identité bien sûr, mais aussi une attestation de domicile qui plus est… rédigée en anglais. L’anglais est d’ailleurs la seule langue reconnue sur le site.

Application mobile begeek

Newsletter Begeek


Recevez le meilleur de Begeek sélectionné par la rédaction.


Recevez chaque jour notre sélection de bons plans !