Clicky

Les meilleurs portefeuilles pour gérer vos Bitcoin, Ethereum et autres crypto-monnaie

Par Nerces,  publié le 9 novembre 2017 à 14h28, modifié le 20 février 2018 à 15h03.
 11 minutes

Tech

Guide : les meilleurs portefeuilles pour gérer vos Bitcoin, Ethereum et autres Crypto-monnaie

Générer des cryptomonnaies c'est bien, mais avoir un endroit pour pouvoir les stocker reste indispensable. Place à notre dossier dédié à cet élément, baptisé wallet, plus compliqué qu'il n'y paraît.

Avant de vous lancer dans le minage de cryptomonnaies, il est indispensable de pouvoir stocker le fruit de vos efforts. Comme vous avez un compte en banque pour percevoir votre salaire ou un porte-monnaie pour garder quelques pièces, il est indispensable de disposer d’un portefeuille (ou wallet, les anglicismes sont nombreux dans le monde des cryptomonnaies) de qualité capable de vous accompagner dans toutes vos transactions.

En effet, si le terme portefeuille peut sembler très explicite, il recouvre en réalité plusieurs notions. Un portefeuille à Bitcoins sert donc bien sûr à stocker vos Bitcoins, mais il offre également la possibilité d’envoyer et/ou de recevoir des Bitcoins de la part d’autres utilisateurs. Mieux, le portefeuille fait également office de livre de comptes en conservant dans un historique précis toutes les transactions que vous avez pu réaliser avec vos Bitcoins.

Toutes les cryptomonnaies disposent de leur propre portefeuille que l’on peut télécharger sur le site officiel de la devise. Ces portefeuilles sont généralement bien conçus, mais ils souffrent toutefois d’un défaut : ils se limitent le plus souvent à une seule monnaie or, vous le verrez bien vite, une fois que l’on a goûté aux cryptomonnaies, on en teste plusieurs. Il est donc bien pratique d’avoir un portefeuille plus ouvert. Nous allons maintenant vous en présenter une petite sélection.

Les Wallets en ligne

Coinbase

Coinbase

S’il fait également office de place de marché, Coinbase est utilisé comme porte-monnaie par de nombreux utilisateurs. Il faut dire que dans le monde assez récent des cryptomonnaies, l’ancienneté de Coinbase a quelque chose de rassurant. L’entreprise est d’ailleurs l’une des plus respectées, même si sa popularité rend le support peu réactif. En revanche, Coinbase est un porte-monnaie relativement limité dans la mesure où il ne prend en charge que trois monnaies, certes parmi les plus importantes (bitcoin, ether, litecoin), mais cela fait tout de même un peu léger. Rien à redire en revanche concernant la qualité de service – sans doute l’une des meilleures – ou l’excellence de l’interface. Notons au passage que le site Web est aussi agréable à utiliser que les applications Android / iOS.

BitBay.net

Concurrent de Coinbase sur de nombreux points, BitBay.net dispose également d’une fonction de portefeuille dématérialisé. L’objectif est bien sûr de stocker vos différentes monnaies et les sept crypto-monnaies avec lesquelles la place de marché travaille sont prises en compte par le portefeuille. De fait, il se situe dans la moyenne haute des portefeuilles les plus polyvalents et sa réactivité en fait un allié de poids. La mise en place d’ordres est aussi pratique qu’intuitive grâce à une interface Web vraiment bien pensée. En revanche, et sans que l’on ne comprenne bien pourquoi, BitBay.net ne dispose toujours d’aucune application mobile. Un vrai handicap.

BitBayBitBay

LiteBit.eu

À la manière d’autres places de marché, LiteBit.eu associe à ses options d’achat et de vente une fonction de portefeuille dématérialisé. Le principe est on ne peut plus simple : il s’agit de stocker les crypto-monnaies achetées sur la place de marché afin de les conserver. Petit souci, le portefeuille ne gère pas autant de monnaies que la place de marché, mais il reste malgré tout parmi les plus polyvalents disponibles. Du Bitcoin au DigiByte en passant par le Dash ou le Dogecoin, ce sont douze crypto-monnaies qui sont ainsi reconnues et exploitables. L’interface est simple d’accès et l’ensemble plutôt réactif, mais on ne comprend toujours pas pourquoi aucune application mobile ne vient compléter l’offre.

Cryptonator

Sixième de notre liste, Cryptonator a été conçu afin de gérer plusieurs devises à la fois : c’est la caractéristique commune à tous nos portefeuilles. Très simple d’accès, facile à prendre en main et bien conçu, Cryptonator a le bon goût d’offrir un double système d’authentification pour plus de sécurité. Hélas, il est handicapé par un défaut relativement important côté anonymat : vos clés privées ne sont pas réellement les vôtres. En effet, elles sont directement stockées chez les promoteurs de Cryptonator et, en théorie, rien ne les empêche d’y accéder. À première vue, aucun risque de vol, mais cela pose malgré tout un problème de respect de la vie privée.

Cryptonator

Agama

Encore en plein développement, Agama est l’un des portefeuilles les plus prometteurs grâce à son triple système : les utilisateurs peuvent choisir entre un mode complet où la « blockchain » est téléchargée, un mode basilik où ce n’est pas le cas et un, futur, mode natif qui permet d’exploiter les transactions « z », davantage privées. Pour l’heure, Agama est déjà intéressant grâce aux 12 monnaies qu’il accepte de prendre en charge et son outil d’échange – EasyDEX – bien pratique. Nous regrettons toutefois l’absence d’application mobile et un système d’authentification relativement basique. À surveiller de près.

Agama

Exodus

Particulièrement populaire, Exodus fait partie de ces portefeuilles qui ont réussi à convaincre un grand nombre d’utilisateurs… et ils ne sont pas si nombreux. Son succès repose sur une bonne interface et une grande simplicité d’utilisation. Il faut en revanche faire avec une reconnaissance assez limitée des Altcoins, même si les principales sont là. L’ouverture aux mondes Windows, Mac OS et Linux est une excellente chose, mais aucune application mobile ne semble prévue, pas plus qu’une ouverture à d’autres monnaies.

Exodus

Jaxx

Particulièrement élégant, le portefeuille Jaxx fait partie des plus simples à appréhender et il ne sépare par exemple pas ce que l’on reçoit de ce que l’on envoie : tout apparaît sur un seul et même écran. Son principal intérêt réside toutefois bien sûr dans sa très large ouverture. Le logiciel dispose dès à présent de versions Windows, Mac OS, Linux, mais aussi Android et iOS. Mieux, il est entièrement open source et ne cherche donc pas à cacher quoi que ce soit à ses utilisateurs. Nous apprécions également la motivation de l’équipe de développement à en faire une plateforme accessible et la moins verrouillée possible.

Jaxx

Coinomi

Si la perfection n’est pas de ce monde, Coinomi est incontestablement notre chouchou en matière de portefeuilles pour Atlcoins. D’entrée, on ne peut qu’être impressionné par le nombre de monnaies qu’il reconnait : pas moins de 64 à l’heure actuelle et d’autres seront sans doute ajoutées prochainement. Sa plateforme d’échange fonctionne de manière absolument parfaite et même si le principe d’authentification pourrait être renforcé, le système paraît robuste. Pour l’heure, les principales limitations concernent évidemment le manque de versions du logiciel puisqu’il n’est disponible que sur Android. Notons toutefois qu’une mouture iOS est en chemin et que des déclinaisons Windows / Mac OS / Linux devraient suivre.

Coinomi

Opposer hot wallet et cold storage c’est opposer réactivité et sécurité. Le premier permet de réaliser des opérations financières sans délais, quand le second est plus à même de protéger vos devises des malversations. Quand le hot wallet est constamment connecté à Internet, le cold storage demande une identification plus complexe, mais protectrice.

Nos six propositions de portefeuille se basent toutes sur la même technique. Il s’agit de ce que l’on appelle des portefeuilles en ligne et/ou de portefeuilles mobiles. Il existe cependant deux autres cas sur lesquels nous passerons rapidement, mais qui pourraient vous intéresser lorsque vous serez davantage familiarisés avec les cryptomonnaies.

Les Wallets physiques

Le portefeuille localisé prend la forme d’un logiciel que vous installez comme n’importe quel autre programme sur votre ordinateur : l’un des programmes que nous vous recommandons est Armory, une référence en la matière. Enfin, la dernière méthode pour disposer d’un portefeuille est de faire confiance aux solutions dites « physiques ».

Un hard wallet

Également connus sous le nom de hard wallets, ces portefeuilles sont plus sécurisés que les précédents, mais ne sont pas gratuits. Les plus connus d’entre eux coûtent de 70 euros pour le Ledger Nano S à près de 100 euros pour le Trezor ou le Keepkey. Nous ne nions pas le surcroît de protection que ces solutions peuvent offrir – après tout, vous conservez votre argent avec vous – mais vous pourrez toujours y venir dans un second temps, lorsque vos capitaux seront importants.

Contenu sponsorisé