Clicky

Créer son RIG de minage pour miner des crypto-monnaies

Par Nerces,  publié le 9 novembre 2017 à 14h24, modifié le 20 février 2018 à 15h03.
 7 minutes

Tech

Guide : créer son RIG de minage pour miner des crypto-monnaies

Le minage de Bitcoins est devenu compliqué, mais il est tout à fait possible de se rabattre sur d’autres cryptomonnaies. Il convient toutefois d’avoir une idée assez précise du matériel que l’on souhaite mettre en œuvre pour une configuration efficace et rentable.

Il y a quelques années, un particulier pouvait miner du Bitcoin. Cette époque est révolue et il est aujourd’hui nécessaire de se tourner vers d’autres cryptomonnaies, les Altcoins, pour espérer réaliser des bénéfices. Expérimenter le minage peut se faire avec un PC, surtout s’il s’agit d’une machine de jeu. Les cartes graphiques sont des outils de minage corrects. Cela vous permettra de découvrir cette activité à moindre frais. Pour persévérer, il faudra cependant se tourner vers des configurations de mineur « de fond », créer un véritable « rig » comme on dit dans le jargon.

Concevoir son « rig » de minage

Sur le principe, une configuration dédiée au minage des cryptomonnaies est assez proche d’un PC classique. Nous n’évoquerons pas le cas de composants basiques et qui n’ont pas d’importance spécifique pour le minage : écran, clavier, souris… D’autres composants tiennent plus de l’accessoire, mais nous les évoquons malgré tout car ils peuvent vous rendre de fiers services. Détaillons maintenant les choses, élément par élément.

Carte mère

Au cœur du système, la carte mère est encore plus importante sur un « rig » de minage que sur un PC classique. Nous l’avons dit, les GPU sont plus efficaces que les CPU dans le cas du minage, il est donc impératif que la carte mère soit en mesure d’accepter plusieurs cartes graphiques. Nous vous proposons deux modèles avec 6 ports PCI-E et nous poussons le délire jusqu’à vous proposer la dernière carte en provenance de chez AsRock avec… pas moins de 13 ports PCI-E !

Processeur

Dans le cas d’une machine consacrée au minage, le processeur central du PC n’a plus guère d’importance. Un CPU d’entrée de gamme devrait donc largement faire l’affaire.

Mémoire

Là encore, ce n’est pas un composant essentiel d’une configuration typée « minage ». Nous vous invitons simplement à prendre au moins 4 Go de RAM.

Carte graphique

Nous entrons dans le vif du sujet : la carte graphique est LE composant qui fera toute la différence en matière de minage. À ce petit jeu, les GPU AMD sont plus à l’aise que les NVIDIA et certaines références sont maintenant introuvables, nous éviterons donc de sélectionner les Radeon RX470 / RX480 malgré leur potentiel dans le domaine du minage.

Alimentation

Autre élément à ne pas négliger lors du montage d’un « rig », l’alimentation ne se contente plus d’une « simple » certification Gold ou Platine. Il faut en plus prendre en compte la puissance globale de la bête et la possibilité de connecter plusieurs câbles PCI-E. Les configurations les plus extrêmes pourraient même avoir besoin de deux blocs d’alimentations qu’il faut alors relier avec un petit accessoire comme celui-ci.

Risers USB

Voilà bien le genre d’objets que vous n’avez sans doute jamais utilisé. Le riser à éloigner les cartes graphiques les unes des autres et de la carte mère. Les GPU dégageant beaucoup de chaleur, il est utile d’espacer un peu tout ça.

Boîtier

Vous vous en doutez, nous rentrons ici dans le domaine, sinon de l’accessoire, en tout cas du situationnel. En effet, il est possible de prendre un classique boîtier de PC ou même de se monter une configuration ouverte. Il existe toutefois des structures permettant de simplifier l’agencement d’un « rig » composé de multiples cartes graphiques.

Divers

Pour que votre machine soit complète, il reste encore plusieurs petites choses à voir. Côté périphérique de stockage, un petit SSD Plus 120 de chez SanDisk fera parfaitement l’affaire. Un petit interrupteur de boîtier du type de ce Lamao Aone peut aussi vous rendre bien des services.

Avec ces différents composants et peut-être quelques accessoires de type câbles et ventilateurs, vous êtes prêts à monter votre configuration dédiée au minage. Notre article n’a pas pour but de revenir sur l’aspect logiciel des choses, mais notez bien qu’ensuite, il faudra encore choisir entre Windows et Linux par exemple et décidé de quel logiciel utiliser en fonction de la cryptomonnaie que vous souhaitez miner.

 

En savoir plus

Newsletter Begeek


Recevez le meilleur de Begeek sélectionné par la rédaction.


Recevez chaque jour notre sélection de bons plans !

Contenu sponsorisé