Clicky



Bons Plans

The Killing Joke : casting vocal et première image pour le film animé

Publié le | Modifié le
The Killing Joke

L'adaptation en film animé du comics culte The Killing Joke refait aujourd'hui parler de lui avec un premier visuel et une importante partie de son casting vocal.

Depuis octobre dernier et la probabilité qu’elle soit classée R, l’adaptation en film d’animation de The Killing Joke s’était faite discrète. Aujourd’hui, le projet de Warner Bros. qui devrait sortir cette année refait concrètement surface. Outre un premier visuel, l’on en sait aujourd’hui un peu plus sur le casting vocal qui devra donner vie au travail de Alan Moore et Brian Bolland.

Retour d’un duo légendaire pour The Killing Joke

Et pour correctement retranscrire le comics culte de 1988, il fallait faire les choses bien. Ainsi, Kevin Conroy incarnera une nouvelle fois Batman (dont il est la voix dans de nombreuses séries et films) et devra donner la réplique au Joker incarné par Mark Hamill (idem). De plus, Tara Strong sera aussi de retour pour la voix de Barbara Gordon/Batgirl et son père, c’est-à-dire le commissaire Gordon, aura la voix de Ray Wise.

En plus de plusieurs tweets, Mark Hamill a confirmé son enthousiasme par un communiqué : « La chance de travailler une nouvelle fois avec Kevin Conroy, mon Batman préféré, dans ce que certains considèrent comme l’ultime histoire d’origine de l’iconique vilain est un rêve devenu réalité pour moi. »

Sans surprise, même son de cloche du côté de Kevin Conroy : « Mark me permet toujours d’être un meilleur acteur. Je suis ravi que nous soyons tous les deux de retour pour donner vie à ces personnages dans l’un des récits Batman/Joker les plus attendus de tous les temps. »

L’une des meilleures histoires DC Comics

Pour ceux qui ne connaîtraient pas The Killing Joke, il s’agit d’un assez court comics où le Joker s’échappe de l’asile d’Arkham. Pour prouver à Batman que même le citoyen parfait (ici le commissaire Gordon) peut devenir fou après une mauvaise journée, il tire sur Barbara Gordon qui se retrouve alors en fauteuil roulant. Batman devra alors libérer Jim Gordon, kidnappé dans un ancien parc d’attractions et torturé par le Joker. Outre cette trame, le récit vient également mettre en lumière l’une des possibles histoires d’origine du célèbre vilain.

Source : CBR
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform