Clicky



Bons Plans

The Banner Saga : sans crowdfunding, le tactical-RPG de Stoic n’aurait jamais vu le jour

Publié le

Le studio américain Stoic annonce que The Banner Saga n'aurait jamais été développé si le crowdfunding n'existait pas.

Alors que la licence The Banner Saga s’apprête d’ici l’année prochaine à s’achever avec un troisième volet sur PC grâce à une nouvelle aide des fans et au principe du crowdfunding, le directeur technique John Watson a avoué dans une interview à MCV UK que le titre de Stoic n’aurait pas vu le jour sans l’existence du financement participatif : “Je dirais qu’il s’agit d’un jeu ‘irréaliste’ en termes de développement, de finances, une entreprise qui ne prend pas de risques ne s’y engagerait pas. Ce n’est pas un jeu que l’on créerait purement pour l’argent. Notre jeu n’existerait pas tel qu’il est aujourd’hui, sans le soutien qu’il a reçu du financement participatif.

Durant l’entrevue, John Watson insiste sur le fait que The Banner Saga est une pièce rare sur le marché vidéoludique : “The Banner Saga est vraiment un jeu invraisemblable. Il est unique sous bien des aspects et très évidemment onéreux à réaliser. Notre choix en termes de direction artistique et d’animation demande énormément de travail.

The Banner Saga : un tactical-RPG dans la mythologie nordique

L’histoire de The Banner Saga prend place dans un monde fictif fantastique mais fortement influencé les vikings et les peuples scandinaves. Le monde est habité par les hommes, mais aussi par les Varl ; de puissants géants cornus autrefois créés par les dieux. Jadis ennemis, hommes et Varl s’unirent face à la menace grandissante des dredges, des êtres de pierre hostiles qui tentèrent d’envahir le monde à plusieurs reprises. À l’époque du jeu, les dieux sont morts et le soleil s’est immobilisé dans le ciel, interrompant le cycle du jour et de la nuit.

The Banner Saga 3 repasse par la case KickStarter

Nul ne sait vraiment à quoi cela est du, mais beaucoup prennent cela pour un mauvais signe. À cela s’ajoutent le retour des dredges depuis longtemps boutés loin au nord et la fragilité de l’alliance entre hommes et Varl. Le premier personnage que le joueur suit est Ubin, un varl scribe en mission de collecte d’impôts chez les humains pour le roi des varl. Accompagné de son garde du corps, Gunnulf, il arrive à Strand, une grande ville commerciale humaine où il sauve le gouverneur d’une attaque de rebelles Skalfing. Plus tard, le joueur suit l’aventure de Rook et de sa fille Alette, à l’autre bout du continent, dans le village de Skogr.

Notons pour conclure que The Banner Saga 3 a tout récemment réussi sa campagne KickStarter.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform