Clicky



Bons Plans

Uber suspend les tests de sa voiture autonome après un accident

Publié le
La voiture autonome d'Uber - capture d'écran du site d'Uber

A la suite d’un crash vendredi dernier en Arizona, Uber suspend son programme d’essai de voitures autonomes et annonce étudier les raisons de cet accident.

Uber vient de suspendre son programme d’essais sur les voitures sans chauffeur, à la suite d’un accident mettant en cause l’un de ses véhicules tests. La société qui fait déjà face à des litiges et des revers sur son programme pilote pourrait bien mettre en jeu son avenir dans le domaine de la voiture autonome.

Un accident montrant les limites des véhicules autonomes

Ce vendredi 24, en fin d’après-midi, la police de Tempe en Arizona a été appelée sur les lieux d’un accident de voiture. Celui-ci n’a rien d’anodin puisqu’il s’agit d’un accident impliquant un véhicule autonome de l’entreprise de VTC avec un véhicule tiers. Le SUV de la société était posé sur son flanc. La collision est survenue alors qu’une autre automobile a refusé de lui céder le passage. Un ingénieur se trouvait à bord du véhicule de la firme, mais le véhicule roulait en mode autonome.

Ce nouvel incident relance les questions juridiques et morales que pose l’usage de transports autonome dans un milieu rempli de conducteurs humains. La robotisation des véhicules implique une observation stricte des règles du code, ce qui a peut-être engendré l’accident alors qu’un conducteur humain aura apprécié la situation d’une manière différente. Bien qu’aucune blessure grave ne soit à déplorer, Uber a décidé de retirer sa flotte hors des routes d’Arizona, San Francisco et Pittsburgh et aurait annoncé étudier les éléments de l’accident.

Uber serait-il trop impatient ?

Devant tous les revers que rencontre la plateforme de VTC, on est en droit de se poser la question de savoir si Uber n’irait pas trop vite. En effet, certains de ses concurrents comme Waymo, la voiture Google, se montrent plus prudents et hésitent encore à embarquer des passagers malgré des années de recherches. Il y a quelques jours, une note interne de la compagnie de Travis Kalanick avait révélé les résultats mitigés des essais sur route.

C’est donc une nouvelle crise que doit affronter la compagnie, alors qu’elle est toujours en litige avec Google qui l’accuse du vol de sa technologie Lidar (radar laser). L’issue de ce litige pourrait bien affecter l’avenir de l’entreprise significativement et faire perdre la confiance de l’opinion publique. Alors que le cadre juridique de ce type de service reste encore à construire, il faudra sans doute attendre encore longtemps avant de voir un service de voitures intelligentes remplacer nos taxis car les voitures autonomes elles-mêmes ne semblent pas totalement prêtes.

Crédits Photos : Uber
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform