Clicky



Bons Plans

Shadowhunters : un premier épisode divertissant, mais sans plus

Publié le | Modifié le
Shadowhunters Shadowhunters

Il serait stupide de complètement juger une série à son seul premier épisode, mais Shadowhunters s'annonce pour le moment "bien mais pas top" comme disent les Nuls.

Shadowhunters est une nouvelle série qui fait partie de notre guide des nouveaux shows qui débutent en ce début 2016 (Rentrée 2016 : les nouvelles séries les plus prometteuses). Dès cet article, nous y exprimions d’ailleurs une certaine frilosité vis a vis de la série adaptée des romans The Mortal Instruments de Cassandra Clare. Cette frilosité est par ailleurs complètement confirmée après avoir vu le premier épisode.

Diffusée sur Freeform (anciennement ABC Family) et Netflix en France à raison de un épisode par semaine, Shadowhunters se base bien sur les livres et ignore le très médiocre film The Mortal Instruments : La Cité des Ténèbres diffusé en 2013. Comme pour The Shannara Chronicles (The Shannara Chronicles : un démarrage magique et prometteur), cette critique se base uniquement sur la série, faute d’avoir vu le film ou lu les livres.

Shadowhunters 2

Nouvelle adaptation sans grande saveur

Dans le premier épisode de Shadowhunters, le spectateur suit Clary Fray (incarnée par Katherine McNamara) qui vient de fêter son 18ème anniversaire. Malgré les tentatives de sa mère pour lui parler de « quelque chose de très important », la jeune fille part fêter sa majorité avec ses amis, mais bien entendu la soirée ne se passe pas vraiment comme prévu.

Dans le monde de Cassandra Clare, et notamment à New York ici, les démons et autres créatures mystiques existent bel et bien. Or, Clary est une Shadowhunter qui s’ignore et découvre rapidement qu’elle a la double vue et peut voir ces monstres et les autres chasseurs de démons qui la recueillent. La voilà embarquée malgré elle dans une aventure pleine de surnaturel, de magie et autres épées qui font de la lumière, tandis que sa mère est enlevée.

Shadowhunters 3

Outre cet univers qui donne une forte impression de déjà vu, Shadowhunters souffre de plusieurs défauts dès son premier épisode. Le jeu d’acteur (de grand(e)s inconnu(e)s) n’est pas particulièrement bon et le côté adolescents aux réactions pas toujours logiques marque rapidement. La réalisation n’est pas parfaite non plus, notamment le montage sur certaines scènes qui fait tiquer et l’utilisation abusive de couleurs flashy.

L’installation de l’histoire est également un peu rapide et l’univers mérite un meilleur développement dans les épisodes suivants car jusqu’ici l’intrigue ne casse pas trois pattes à un canard. Cela dit, au final la série est un honnête divertissement. Pour le moment elle se place dans la case « se laisse regarder » à défaut de véritablement emballer. Avec la tonne de séries actuellement disponibles, ce démarrage n’est tout simplement pas assez bon pour le moment pour se démarquer de la concurrence.

Shadowhunters

Shadowhunters : notre avis sur le pilote

Le premier épisode de Shadowhunters n’est pas mauvais, mais il n’est pas spécialement bon non plus. Si vous êtes à la recherche d’un show sans grande prise de tête avec du surnaturel et que vous êtes prêts à passer l’éponge sur quelques détails, alors vous pouvez vous laisser tenter. Si en revanche vos standards de qualité série sont assez élevés et que votre temps libre est déjà assez limité, à moins d’un vrai coup de fouet dans les prochains épisodes, vous pouvez passer votre chemin sans regret.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform