Clicky



Bons Plans

SFR : Un mariage avec Bouygues Telecom ? Free laisse sa place

Publié le

SFR, qui est une filiale de Vivendi, avait été au cœur de plusieurs rumeurs au cours de ces dernières semaines. Le mariage devait être célébré avec Free puis Numéricable, mais un nouveau rebondissement vient de se produire.

La cession de SFR intéresse de nombreux opérateurs, Vivendi a donc l’occasion d’étudier tranquillement toutes les propositions avant d’effectuer un choix définitif. Il y a quelques semaines, les rumeurs s’intensifient. Le PDG de l’opérateur, Stéphane Roussel indiquait que le panel français dans le domaine de la téléphonie mobile était beaucoup trop important. Pour illustrer ses propos, il avait à l’époque pris comme exemple les États-Unis. Le pays dispose en réalité de 4 fois plus d’habitants que la France pourtant, le nombre d’opérateurs est similaire sur les deux continents. Face aux rumeurs qui s’intensifiaient, il avait seulement admis que « tout le monde peut s’allier avec tout le monde ». Comme les jeux étaient ouverts, les opérateurs se sont pressés devant la porte de SFR pour effectuer une proposition. Orange avait été la seule société à ne pas avoir pris part à ce mouvement, car sa position dominante ne lui permet pas d’investir.

Bouygues Telecom prend la place de Free

Vivendi veut restructurer ses activités en cédant éventuellement SFR. Avant de se prononcer pour cette solution, SFR étudie les divers scénarios, car le choix doit être en adéquation avec sa stratégie. Les sommes impressionnantes qu’il est nécessaire d’investir pour la 4G et la fibre font assez peur à Vivendi notamment dans le contexte économique auquel les opérateurs doivent faire face. Le prix des téléphones a également baissé et la rentabilité est sérieusement entachée notamment depuis l’arrivée du 4e opérateur, Free mobile. La société de Xavier Niel avait d’ailleurs pris part aux discussions.

Selon le Journal du Dimanche, Free ne fait plus partie de la stratégie. Xavier Niel aurait en réalité laissé tomber l’éventualité d’un mariage avec SFR, car la création d’une alliance aurait posé un problème avec Orange à cause de l’Internet fixe. L’un des proches de Xavier Niel s’est confié au JDD « SFR est trop gros pour Free. Surtout, Xavier Niel est convaincu qu’il n’est pas très judicieux de se marier au conçurent à qui il pique le plus de clients ! ». Un de perdu 10 de retrouvés ? Dans tous les cas, Free est parti, mais cela laisse la place à un autre opérateur. L’hebdomadaire indique que Bouygues Telecom aurait pris part aux discussions. Ce dernier n’a pas voulu commenter cette alliance.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform