Clicky



Bons Plans

Des dizaines de milliers d’applications pourraient disparaître du Play Store

Publié le

Google s’apprête à effectuer un très gros nettoyage du Play Store, qui pourrait bien concerner des dizaines, voire des centaines de milliers d’applications. L’entreprise souhaite serrer la vis dans le domaine des politiques de confidentialité pas toujours respectées...

La firme de Mountain View a informé des millions de développeurs qu’elle ferait prochainement un vaste nettoyage dans son magasin d’applications, contre toutes les applications qui comptent des lacunes importantes dans le domaine de la politique de confidentialité de leur service.

Gros nettoyage de printemps en vue sur le Play Store

Google veut s’assurer que toutes les applications qu’il met en avant sur le Play Store se préoccupent bel et bien de la protection des données, ce qui est loin d’être toujours le cas aujourd’hui. Google annonce divers degrés coercitifs pour s’assurer que les développeurs d’applications corrigeront rapidement le tir, allant de la limitation de visibilité plus ou moins forte, à la suppression.

Plusieurs volets sont définis dans cette requête de la firme de Mountains View à savoir le respect réel des règles définies par le Play Store comme la transparence sur la collecte de données, sur l’utilisation du protocole HTTPS ou de méthodes de chiffrement modernes, sur l’affichage obligatoire d’une politique de confidentialité aussi bien sur l’application que sur Play Développer, etc.

Google Play exige une politique de confidentialité valide

L’entreprise a fait savoir aux intéressés par le biais d’un avis : « Google Play exige que les développeurs fournissent une politique de confidentialité valide lorsque l’application demande ou gère des informations sensibles sur les utilisateurs ou les périphériques », ajoutant : « Votre application demande des autorisations sensibles (par exemple, appareil photo, microphone, comptes, contacts ou téléphone) ou des données utilisateur, mais n’inclut pas de politique de confidentialité valide ».

Les éditeurs d’applications ayant reçu ce type de message ont désormais jusqu’au 15 mars pour effectuer les modifications en conséquence. Par cette action, le Play Store fait coup double car d’une part il améliorera la sécurité de la vie privée des utilisateurs, mais en même il pourra purger son magasin de toutes les applications qui ne sont même plus suivies par leurs concepteurs et qui fatalement ne tiendront pas compte de cet avertissement.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform