Clicky



Bons Plans

Un malade du cancer sauvé grâce à des vertèbres imprimées en 3D

Publié le
Un bloc opération - image d'illustration Un bloc opération - image d'illustration

L'impression 3D a permis de sauver la vie d'un patient atteint d'un cancer en Australie. Un chirurgien lui a implanté des vertèbres imprimées en 3D.

En Australie, un patient atteint d’un cancer rare qui s’attaque aux vertèbres a été sauvé grâce à l’utilisation de la technologie d’impression 3D et un audacieux chirurgien. Deux de ses vertèbres cervicales devaient être remplacées, au lieu d’utiliser des prothèses en plastique, le chirurgien opte pour des vertèbres en 3D parfaitement adaptées à la morphologie du patient.

Australie : l’impression 3D sauve la vie d’un patient

Un australien d’une soixantaine d’année était atteint d’un cancer aux vertèbres cervicales. Deux de ses vertèbres sont touchées et si on ne fait rien le patient deviendra tétraplégique puis mourra. Plutôt que d’opter pour la pause de 2 implants fabriqués à partir d’os qui risquaient de laisser des séquelles au niveau de la motricité, le neurochirurgien Ralph Mobbs choisi de se tourner vers l’impression 3D.

Avec l’aide du laboratoire Anatomics et après de multiples radios et analyses de la morphologie de la colonne vertébrale du patient, des implants en partie en titane ont été modélisés puis imprimés en 3D. Avant d’opérer le patient, le chirurgien a dû s’entrainer sur ordinateur afin de parvenir à reproduire les gestes précis et parfaits. Ce type d’opération sur les vertèbres cervicales est particulièrement délicate.

Une opération qui a duré 15 heures

Une fois le chirurgien bien entrainé, il a pu pratiquer cette opération difficile qui a duré 15 heures. Ces vertèbres étant difficile d’accès, le chirurgien a dû passer par la bouche pour remplacer les vertèbres endommagées par celles imprimées en 3D et éliminer la tumeur. La tête a dû être séparée du cou puis rattachée.

Aujourd’hui le patient va bien, il commence à pouvoir tourner la tête et il devrait retrouver une flexibilité parfaite au niveau du cou grâce aux implants 3D conçus au millimètre près.

« Le Saint-Graal de la médecine, c’est la fabrication à la demande des os, des articulations et des organes pour restaurer des fonctions et sauver des vies« , déclarait Ralph Mobbs à la BBC. Pour lui l’impression 3D est une technologie d’avenir pour la médecine.

Crédits Photos : Pixabay
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform