Clicky



Bons Plans

Exoplanète : HD 95 086 b est la plus légère photographiée depuis la Terre

Publié le | Modifié le

L’exoplanète HD 95086 b a été photographiée depuis notre planète par le VLT (Très Grand Télescope) de l’ESO.

Cette exoplanète baptisée HD 95086 b a une masse estimée à 4/5 fois celle de Jupiter. Elle serait, selon les chercheurs, la plus légère jamais observée en dehors du système solaire. C’est une équipe d’astronomes de l’ESO qui a pu l’observer en utilisant le VLT. C’est un ensemble de 4 télescopes principaux et de 4 auxiliaires qui est installé dans l’Observatoire du Cerro Paranal au nord du Chili dans le désert d’Atacama. Grâce à une altitude de 2 635 mètres, les chercheurs peuvent étudier les astres avec des longueurs d’onde allant de l’ultraviolet à l’infrarouge. Le VLT avait pris la première photo d’une exoplanète il y a 9 ans. Il vient d’accomplir un nouvel exploit qui permet d’obtenir de précieuses informations sur l’évolution et la formation des systèmes planétaires.

Une température de 700 degrés

Cette exoplanète est située à 300 années-lumière de notre planète. La distance qui la sépare de son étoile est deux fois plus importante que celle entre le Soleil et Neptune. Les chercheurs indiquent également qu’elle est 56 fois plus importante que la distance observée entre la Terre et le Soleil. Cette observation a permis d’obtenir quelques informations notamment sur la température à sa surface. Elle serait de 700 degrés, du méthane et de la vapeur d’eau pourraient donc être observés. L’exoplanète serait âgée entre 10 à 17 millions d’années. Les chercheurs estiment qu’elle s’est « probablement formée au sein du disque de gaz et de poussière qui entoure l’étoile ».

Des planètes internes ?

L’exoplanète HD 95086 b a été découverte avec l’instrument d’optique NACO qui est installé sur l’un des télescopes. Les images obtenues en lumière infrarouge sont d’une très grande résolution. Prochainement, le VLT sera équipé de l’instrument SPHERE. Les chercheurs sont donc impatients d’observer l’exoplanète, car il pourrait peut-être révéler « l’existence de planètes internes dans le système, s’il y en a ».

Source : ESO
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform