Clicky



Bons Plans

Apple Pay : Comment Apple va gagner de l’argent grâce au paiement sécurisé

Publié le | Modifié le
Les appareils compatibles avec Apple Pay

Parallèlement à la sortie de l’iPhone 6, Apple a annoncé sa future solution de paiement Apple Pay. Une nouvelle source de revenus pour Apple

Depuis le début de la phase de réservation, le succès du nouveau smartphone d’Apple semble encore une fois au rendez-vous. L’iPhone 6 et l’iPhone 6 Plus seraient déjà en rupture de stock pour certains modèles. De quoi prédire un avenir radieux pour la firme de Cupertino en terme de résultats financiers. D’autant qu’Apple est parvenu à développer une nouvelle source de revenus grâce à sa nouvelle solution de paiement sécurisé Apple Pay.

Apple promet de révolutionner le marché du paiement électronique grâce à son système de paiement sans contact via NFC. Tim Cook assure une sécurisation des transactions sans précédent grâce à l’utilisation du Touch Id et d’un cryptage unique des données de paiement. Implanté sur les iPhone 6 et la future Apple Watch, Tim Cook et sa bande ont déjà trouvé le moyen de gagner de l’argent grâce à Apple Pay.

Une commission sur chaque transaction

Selon Bloomberg, Apple percevra une commission sur chaque transaction réalisée via Apple Pay. Un partenariat aurait d’ores et déjà été négocié avec les plus grosses banques américaines : Bank of America, JP Morgan Chase & Co, Citigroup et Wells Fargo. Un pourcentage moyen de 0,2 % sur chaque transaction serait perçu par Apple.

L’argument de la sécurisation des données avancé par Apple aurait fait mouche auprès des banques américaines dans un pays où l’utilisation de cartes bancaires à bande magnétique conduit à de grosses affaires de piratage de données bancaires. Apple précise que cette commission perçue n’affectera pas le consommateur ni les commerçants, elle sera facturée directement aux organismes de paiement.

Apple Pay ne sera disponible qu’aux États-Unis dans un premier temps. Apple devra trouver d’autres arguments pour convaincre les banques européennes de lui rétrocéder une commission. En effet, la sécurisation des données bancaires est d’un niveau bien supérieur sur le vieux continent, grâce notamment à la généralisation de la carte à puce. Espérons que cela ne constituera pas un frein au développement d’Apple Pay en France.

Crédits Photos : Thetechgets
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform