Clicky



Bons Plans

Bouygues Telecom : recadré par l’Arcep, l’opérateur retire sa publicité

Publié le
Bouygues Telecom

Bouygues Telecom a décidé de retirer sa publicité vantant les qualités de son réseau fixe suite à une étude controversée de l’Arcep.

Nouveau rebondissement dans ce que l’on va bientôt pouvoir appeler « la guerre des opérateurs » ! Les deux principaux belligérants dans ce conflit restent bien entendu Free et Bouygues Telecom qui ne cesse de s’attaquer l’un et l’autre. Bouygues accuse Free de  « pratiques commerciales trompeuses » sur la 3G. Free réplique en attaquant son concurrent d’utiliser une étude « bêta » de l’Arcep pour communiquer sur ses bons résultats.

Première victime dans ce conflit ? La campagne de publicité de Bouygues Telecom que l’opérateur a dû supprimer après s’être fait recadrer par l’Arcep.

Bouygues Telecom, meilleur fournisseur d’accès à internet selon l’Arcep

L’histoire part d’une étude réalisée par l’Arcep sur la qualité des accès à internet fixe des principaux opérateurs du marché. Bouygues Telecom ressort alors premier de cette enquête sur 15 des 16 critères sélectionnés.

Une aubaine pour l’opérateur qui s’empresse de monter une campagne de communication autour de ces bons résultats. Seul petit bémol, l’étude de l’Arcep est la première du genre, et de l’aveu même de l’organisme, la méthodologie employée est loin d’être au point pour le moment. Une brèche dans laquelle va très vite s’engouffrer Free pour mettre Bouygues Telecom en demeure tout en lui demandant de « cesser sans délai toute communication » sur la qualité de son réseau fixe.

Bouygues Telecom retire sa campagne de communication

Après Free, c’est au tour de l’Arcep de taper sur les doigts de Bouygues en lui rappelant dans un communiqué que « Ces premiers résultats ne permettent pas, en particulier, de comparer globalement la qualité de service des fournisseurs d’accès à internet » en précisant que les opérateurs n’avaient pas à communiquer sur les résultats de l’étude, et encore moins à des fins de publicité.

Aujourd’hui, Bouygues Telecom a donc cédé au petit coup de pression mis par l’Arcep puisque l’opérateur a décidé de « stopper dès hier les publicités sur ce thème qui étaient prévues jusqu’à aujourd’hui […] pour couper court à toutes polémiques », des propos rapportés par le service presse de l’opérateur au site Next Inpact.

La suite de cette affaire se règlera devant les tribunaux. Free de son côté n’a pas annulé sa mise en demeure contre Bouygues Telecom.

Crédits Photos : 360b / Shutterstock.com
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform