Clicky



Bons Plans

Assassin’s Creed : le film n’est pas encore rentable

Publié le
Le film Assassin's Creed de l'éditeur Ubisoft n'est pour le moment pas encore rentable.

Alors que le film Assassin's Creed est visible dans les salles obscures depuis décembre dernier, l'adaptation cinématographique de la licence d'Ubisoft n'arrive pas pour le moment à rentabiliser les investissements de l'éditeur français.

L’éditeur français Ubisoft l’avait déjà dit avant même la sortie du film, la réussite commerciale de l’adaptation cinématographique Assassin’s Creed n’est pas la motivation première de la société. En effet, cette dernière cherche avant tout à conquérir un nouveau public et faire connaitre la licence à celui-ci de la manière la plus simple possible (chose qui s’avère plutôt bien faite même si le film réalise la même erreur que le premier jeu de la franchise, à savoir donner des informations dans tous les sens pour montrer que l’univers est riche, mais laissant par conséquent de trop nombreuses interrogations).

Actuellement, le film réalisé par Justin Kurzel se rapproche doucement des 100 millions de dollars de recettes, mais n’arrive toujours pas à être rentable étant donné que le budget de l’adaptation de la production vidéoludique d’Ubisoft s’élève à 125 millions de dollars. La sortie en Chine en février prochain pourrait fortement aider, mais cela risque d’être dur bien qu’il faudra aussi attendre les ventes TV, VOD et Blu-ray/DVD (DREDD 3D s’était d’ailleurs rattrapé avec les sorties vidéos).

Assassin’s Creed : Wilkinson et la promotion du film

Après un premier partenariat entre Wilkinson et Ubisoft dans le cadre du lancement de Assassin’s Creed Unity, l’éditeur français avait décidé d’accorder une nouvelle fois sa confiance à la marque anglaise pour s’occuper de la promotion du film Assassin’s Creed en essayant d’attirer aussi bien les fans de la franchise que les utilisateurs des produits avec la création de divers concours et des rasoirs aux couleurs de la licence d’Ubisoft.

D’ailleurs, certains chanceux (journalistes, fans, influenceurs ou encore blogueurs) ont eu la chance de recevoir de la part de Wilkinson ce que l’on appelle un « press kit » contenant un rasoir Assassin’s Creed en édition limitée ainsi qu’une clé USB métallique reprenant le logo d’Abstergo Industries, qui n’est autre qu’un conglomérat d’entreprises multinationales, ainsi que la façade publique actuelle de l’Ordre des Templiers, dans l’univers de la franchise Assassin’s Creed.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform