Clicky



Bons Plans

Apple : un brevet déposé pour un clavier virtuel

Publié le | Modifié le
Le MacBook au clavier virtuel tel qu'il apparaît sur le brevet - capture d'écran du site USPTO

La technologie Force Touch pourrait être utilisée pour développer un clavier remplaçant le clavier physique des Macbook.

Apple pourrait bien innover dans le domaine du PC portable. En effet, selon une publication récente du bureau des brevets américains, Apple a déposé un brevet concernant un clavier d’un nouveau genre pour un PC portable. Celui-ci pourrait signer la fin des claviers physiques sur les futurs MacBook.

Une technologie haptique déposée en septembre

Apple aurait dans l’idée de faire disparaitre le clavier physique de ses MacBook au profit d’un clavier virtuel, sensible à la pression. C’est ce qui ressort de l’analyse d’un brevet que la marque à la pomme a déposé en septembre dernier et qui a été publié au début du mois d’avril. La description du brevet fait état d'”une structure avec plusieurs niveaux de pression pour appareil électronique“.

Ce nouveau clavier renverrait un signal haptique afin de rendre compte à l’utilisateur qu’il a bien pressé la touche et il pourrait embarquer la technologie Force Touch, en  place sur l’iPhone 6s et l’Apple Watch, permettant des actions différentes selon la force de la pression. Sur les schémas accompagnant le brevet on observe 4 zones différentes. La plus grande accueillerait le clavier virtuel, en dessous et au milieu on trouverait le trackpad, à sa droite un pavé numérique et à gauche une autre zone qui servirait à d’autres applications. Cependant sur une autre image, la zone en bas à gauche n’apparaît pas.

Le clavier virtuel du future MacBook ? - capture d'écran du site USPTO

Le clavier virtuel du future MacBook ? – capture d’écran du site USPTO

Une mise à profit incertaine

Un tel clavier pourrait permettre au MacBook d’être plus fin mais aussi d’éviter les casses. En outre on imagine que l’utilisateur pourrait configurer la disposition des touches comme il le souhaite ou encore en changer la taille.

Cependant, le brevet sera-t-il un jour exploité par la firme de Cupertino ? Rien n’est moins sûr, Apple en dépose beaucoup mais tous ne sont pas forcément utilisés.

Source : 01net.com
Crédits Photos : United States Patent and Trademark Office
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform