Clicky



Bons Plans

Tesla Model S : un premier accident mortel en pilote automatique

Publié le

Tesla a reconnu ce jeudi le premier cas d'un accident de la route mortel impliquant sa voiture Model S et le mode de pilotage automatique.

Malgré l’objectif principal du pilotage assisté par ordinateur de réduire les accidents de la route, ce moment devait malheureusement arriver : Tesla a émis un communiqué de presse dans lequel il atteste du premier cas connu d’accident de la route mortel en utilisant le mode pilote automatique (Autopilot) intégré à sa voiture Model S. Celui-ci a eu lieu le 7 mai dernier en Floride.

Une perte tragique

La NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration) a ouvert une enquête préliminaire sur le bon fonctionnement du mode Autopilot, mais Tesla a déjà donné des détails sur l’accident qui a coûté la vie du conducteur. Circulant sur une autoroute en mode Autopilot donc, la Model S ainsi que le conducteur n’ont pas vu le côté blanc d’un semi-remorque circulant perpendiculairement au véhicule à cause d’un ciel trop clair. Du fait notamment de la hauteur de la remorque et des positions respectives des véhicules lorsque le semi-remorque est passé devant la Tesla, les freins n’ont pas été enclenchés et l’avant de la voiture est passé sous la remorque du camion.

Tesla rappelle que par défaut le mode Autopilot est désactivé et que si un conducteur décide de l’utiliser malgré son statut de bêta publique il doit notamment conserver ses mains sur le volant en permanence puisqu’il ne s’agit que d’un assistant. Le communiqué ajoute d’ailleurs : “Autopilot s’améliore en permanence, mais il n’est pas parfait et requiert toujours que le conducteur demeure vigilant.”

Des conséquences pour Tesla et le pilotage automatique ?

Si le constructeur déplore bien évidemment le décès du conducteur, il persiste cependant à déclarer que la conduite assistée demeure moins dangereuse que la conduite normale. Il s’agit ainsi du premier accident mortel sur 209 millions de kilomètres avec Autopilot quand la statistique mondiale en conduite classique est d’un mort tous les 96 millions de kilomètres. Reste désormais à savoir ce que l’enquête va conclure et s’il y aura des conséquences pour Tesla ou la conduite assistée en général.

Enfin, The Verge relève que Joshua Brown, le conducteur tué dans l’accident, avait posté il y a quelques mois une vidéo où sa Model S en Autopilot avait évité une collision assez similaire.

Source : The Verge
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform