Clicky



Bons Plans

Téléphonie : les frais d’itinérance ne disparaitront pas complètement

Publié le

La fin des frais d’itinérance est prévue pour la mi-juin 2017. Cependant, la Commission européenne émet certaines conditions afin d’éviter la concurrence déloyale entre les opérateurs européens.

Les opérateurs télécoms appliquent des frais d’itinérance (ou roaming) lorsqu’un abonné effectue un appel, surfe sur Internet ou envoie un SMS avec son téléphone, depuis l’étranger. Bruxelles était bien décidé à ce que ces frais ne soient plus facturés aux clients mais pas sans fixer un cadre.

Fin des frais d’itinérance mais sous condition

La fin des frais d’itinérance au sein de l’Union européenne est fixée pour le mois de juin 2017, les députés européens avaient en effet voté en ce sens en 2014. Cependant la disparition de ces frais ne sera pas totale mais sous certaines conditions, ceci afin d’éviter les abus et garantir une certaine équité entres les opérateurs.

Les opérateurs craignaient en effet de voir les clients se diriger vers un prestataire étranger plus intéressant niveau tarif tout en utilisant le service dans son pays de résidence. Bruxelles souhaite ainsi « définir une politique d’usage équitable en vue de prévenir les comportements abusifs ». La Commission donnerait la possibilité aux opérateurs européens de continuer d’appliquer des majorations à leurs clients au-delà d’un séjour de 90 jours à l’étranger, avec une limite de 30 jours consécutifs. En ce qui concerne les data, un plafond pourrait être mis en place. Cette proposition sera discutée au Parlement européen ainsi qu’au Conseil européen.

Des frais déjà réduits

Bruxelles tente ainsi de contenter tant les opérateurs que les consommateurs. Ces derniers souhaitent bien sûr la disparition totale de ces frais de roaming, cependant 90 jours de gratuité semblent plus que raisonnables. En attendant, une baisse des frais d’itinérance avait été appliquée dès le mois d’avril de cette année. Un surcoût de maximum 5 centimes peut être appliqué par les opérateurs pour les appels sortants, 2 centimes maximum pour les SMS sortants et jusqu’à 5 centimes pour l’Internet mobile.

Source : lesechos.fr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform