Clicky



Bons Plans

Stephen Hawking veut débusquer les extra-terrestres

Publié le

L'astrophysicien britannique Stephen Hawking va participer à un programme visant à découvrir si de la vie intelligente extraterrestre est présente dans l'univers.

Malgré son handicap physique lié à la maladie de Charcot, Stephen Hawking reste un bourreau de travail. Entre le développement d’un fauteuil roulant connecté ou encore l’amélioration du clavier Swiftkey en plus de ses recherches en astrophysique, le scientifique va désormais se lancer dans la recherche d’une preuve d’existence d’une intelligence extra-terrestre.

Stephen Hawking à la recherche d’E.T

Tout part de l’annonce du milliardaire russe Yuri Milner faite aujourd’hui à la Royal Society de Londres en compagnie de l’astrophysicien qui interviendra en tant que consultant. L’homme va débloquer une enveloppe de 100 millions de dollars dans le projet « Breakthrough Listen », une recherche qui durera 10 ans en collaboration avec le Seti, l’organisme chargé « d’écouter » l’espace pour trouver l’existence d’une vie extra-terrestre.

Le travail du Seti n’est pas nouveau puisque le programme existe depuis 1960, mais l’investissement de Yuri Milnet va permettre de mettre les bouchées doubles dans cette écoute de l’espace.

Louer les meilleurs télescopes du monde

Pour tenter de mettre en lumière l’existence d’une civilisation extra-terrestre, les scientifiques du Seti essaient de dénicher une planète émettant un spectre électromagnétique. Pour cela, ces derniers utilisent des télescopes géants et hyper-performants.

Avec l’apport de 100 millions de dollars du mécène russe, la technique restera la même, mais le Seti pourra alors étudier un plus grand nombre de données simultanément en louant pendant des milliers d’heures par an deux des plus grands télescopes au monde (le Green Bank Telescope et le Parkes Telescope). Jusqu’à maintenant, ils se contentaient de 72 heures de location par an. Les scientifiques du Seti pourront donc étudier entre 50 et 100 fois plus d’exoplanètes grâce à Yuri Milner. Quoi qu’il en soit, même si les recherches seront boostées par ces 100 millions de dollars, les chercheurs du Seti précisent que leur mission restera toujours très compliquée même si le jeu en vaut la chandelle. Hawking lui est confiant puisqu’il à déclaré à l’audience présente à la Royal Society Science Academy de Londres “Dans un univers infini, il doit y avoir des traces de vie. Quelque part dans le cosmos, peut-être, une vie intelligente regarde […]l est temps de s’engager à trouver la réponse, de rechercher la vie au-delà de la Terre. Il faut que nous sachions“.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform