Clicky



Bons Plans

SpaceX lance une fusée reconditionnée et annonce son intention de réutiliser plus d’éléments

Publié le
Une fusée SpaceX au décollage. Image d'illustration.

Le transporteur spatial a lancé avec succès une fusée qui avait déjà été utilisée. Le jour suivant, Elon Musk, son patron annonce vouloir aller plus loin dans le recyclage des fusées.

Space X, qui développe, depuis plusieurs années, des fusées capables de revenir et atterrir a réussi son pari jeudi soir en envoyant une fusée reconditionnée dans l’espace. Cette technologie devrait permettre de réduire significativement les coûts de lancement à l’avenir. La compagnie voudrait aussi pouvoir recycler d’autres éléments.

Décollage réussi pour la compagnie commerciale

Le lanceur utilisé ce jeudi est le premier étage d’une fusée Falcon 9. Le lancement avait permis de réapprovisionner en Avril 2016 la Station Spatiale Internationale avec la capsule de type Dragon 2. Le premier étage était ensuite redescendu et il a fallu quatre mois à l’entreprise pour reconditionner le lanceur. La firme d’Elon Musk espère réduire considérablement ce laps de temps dans le futur. Avec cet exploit, le fabricant aérospatial est devenu la première agence à relancer le premier étage d’une fusée. Bien que le recyclage d’éléments propulseurs a été utilisé par le passé avec la navette spatiale américaine, la partie principale du lanceur n’était pas reconditionnée.

Bien entendu, le but de tant d’efforts de recherche n’est pas d’établir des nouveaux records mais bien d’augmenter la rentabilité de l’agence qui est une compagnie privée. Il coûte aujourd’hui environ 60 millions de dollars de lancer un objet dans l’espace. La clientèle reste donc un petit club de sociétés qui s’agrandira à mesure que les coûts de lancement baisseront. Ce nouveau marché attire d’ailleurs, déjà, des concurrents comme Amazon avec son projet Blue Origin. Avec le tir de ce jeudi, la compagnie devrait avoir réalisé une économie de quelques millions.

Elon Musk veut recycler la totalité du Falcon Heavy

Vendredi, le lendemain du lancement, Elon Musk, le CEO de l’agence d’astronautique, a annoncé vouloir recycler davantage. Par l’intermédiaire d’un message twitter, il a indiqué que la compagnie étudie les moyens de ramener sur terre le premier étage ainsi quel’étage supérieur de la fusée Falcon Heavy dont le vol d’essai est programmé pour la fin de l’été 2017. Cela permettrait de réduire considérablement les coûts des mises à feu des lanceurs lourds qui sont plus gourmands en combustible.

Le Falcon Heavy a été développé pour pouvoir embarquer une charge de 54 tonnes. Cela équivaut, selon le fabricant, à la masse d’un Boeing 737 prêt à décoller avec ses bagages et passagers selon le fabricant. Si le Falcon Heavy est un succès, on peut imaginer que l’agence pourrait l’utiliser pour envoyer, dans quelques années, des modules habités d’explorateurs avec tout leur équipement. Pour rappel, SpaceX ambitionne d’embarquer des passagers pour Mars dès 2024.

Source : Le Figaro
Crédits Photos : Pixabay
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform