Clicky



Bons Plans

Sony : Une filiale va collaborer pour analyser le génome humain

Publié le

Sony a décidé de diversifier ses activités notamment en collaborant pour l’analyse du génome humain.

Sony s’est fixé un objectif, la société souhaite participer à l’étude du génome humain en récoltant les données de 1000 personnes en un an. Cette opération permettra ensuite de prévenir certains problèmes de santé ou des maladies tout en adaptant les traitements. Cette analyse du génome n’est donc pas anodine puisqu’elle pourrait supprimer les effets secondaires de certains médicaments tout en optimisant leur résultat. Pour combler ses attentes, elle a l’intention de collaborer avec Illumina qui est considéré selon Nikkei comme le spécialiste du séquençage. Sony participera ainsi par le biais de sa filiale, M3 qui fournit des informations au corps médical.

Sony et [email protected]

Ce n’est pas la première fois que Sony intègre le domaine de la santé. Cette société spécialisée dans l’électronique avait proposé un projet il y a 6 ans baptisé [email protected] Mise en place avec la PS3, cette opération permettait de connecter les consoles. Les scientifiques pouvaient ainsi simuler le comportement des protéines notamment pour étudier diverses maladies. Sony a abandonné le projet l’année dernière en novembre, car la PS3 n’était pas assez puissante pour offrir une puissance de calcul adéquate. Sony revient donc dans le milieu de la santé avec ce nouveau projet concernant l’étude du génome humain.

Besoin de ressources informatiques

Cette opération pourrait offrir un réel tournant à la Science puisque les chercheurs seraient en mesure de proposer de réelles cartes d’identité des maladies. Ces dernières référenceraient des informations essentielles, ce qui permettrait aux médecins de proposer au patient des thérapies ciblées grâce à des diagnostics optimisés. Sony devrait donc commencer ce projet dès le mois d’octobre et ce n’est pas la seule société à avoir intégré le milieu du génome. En effet, Google ou encore Amazon proposent leur service, car ce séquençage demande des ressources informatiques non négligeables.

Via : Tomsguide
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform