Clicky



Bons Plans

Des scientifiques découvrent la source d’un sursaut radio cosmique

Publié le
Le réseau de télecopes VLA Karl G. Jansky

Les sursauts radio rapides (SRR ou FRB pour Fast radio bursts) intriguent les scientifiques depuis une dizaine d’années. Une équipe de chercheurs vient de découvrir la source d’une série de ces SRR.

Les sursauts radio rapides sont des ondes électromagnétiques puissantes mais très brèves, de l’ordre de quelques millisecondes. Ce phénomène, qui reste mystérieux pour la science, est très rare. Il a été détecté seulement quelques fois depuis 2007. Si la nature exacte de ces sursauts est toujours inconnue, une équipe de scientifiques a réussi à déterminer la source de l’un d’eux.

Un sursaut radio rapide qui proviendrait d’une galaxie très lointaine

Jusqu’à ce jour les chercheurs ont réussi à détecter 18 de ces sursauts radio d’origine cosmique grâce à un réseau de télescopes. L’un de ces sursauts est particulièrement intéressant car il se répète de manière régulière. C’est en 2012 qu’il avait été découvert à l’aide d’un radiotélescope à Porto Rico.

Les scientifiques se sont concentrés en 2016 sur ce sursaut, baptisé FRB 121102 d’après sa date de découverte. Pour le suivre, ils ont utilisé le puissant réseau radiotélescopique VLA Karl G. Jansky qui se situe au Nouveau-Mexique. Ainsi, pendant 83 heures d’observation, les chercheurs ont pu détecter neuf sursauts émanant de ce FRB. « Pendant un bon moment, nous n’avons rien obtenu puis il y a eu une série de sursauts qui nous a donné tout ce dont nous avions besoin », déclarait ainsi dans un communiqué Casey Law de l’Université de Californie à Berkeley. C’est ensuite grâce au télescope Gémini North se trouvant sur Hawaï que les scientifiques ont pu déterminer que ce FRB provenait d’une galaxie naine située à plus de 3 milliards d’années-lumière de notre planète.

La nature de ce sursaut radio reste à déterminer

« Il peut s’agir d’un phénomène associé à un noyau galactique actif ou de façon plus plausible d’impulsions géantes émises par un magnétar » estime Shami Chatterjee, un chercheur ayant participé aux travaux. Un magnétar étant une étoile à neutron qui produit un champ magnétique très intense. « La traque pour les FRB est en marche » résume ainsi un des scientifiques cité par la revue Nature, dans laquelle l’article a été publié.

Source : francetvinfo.fr
Crédits Photos : Flickr de Chuck Coker
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform