Clicky



Bons Plans

Samsung persiste ne pas avoir copié sur Apple

Publié le
Samsung Apple

Le procès entre Samsung et Apple arrive à son terme et Samsung affirme en plaidoyer ne pas devoir un seul centime à l’entreprise américaine.

Dans ce qui est le procès le plus croustillant dans la section high-tech, Samsung a dégainé sa dernière arme avant la décision finale du jury. Et pour le constructeur sud-coréen, la donnée est bien simple, Samsung n’a pas copié sur Apple : «Vous ne pouvez pas copier quelque chose de l’iPhone, si cela ne se trouve pas dans l’iPhone » a déclaré Bill Price, avocat de Samsung.

Bill Price s’appuie sur le fait que Samsung a simplement utilisé la technologie de Google pour les appareils sous Android. « Le succès de Samsung est dû à son travail de longue haleine et son innovation dans le hardware. »John Quinn un autre avocat continue la plaidoirie de Samsung en affirmant qu’aucun sou ne devrait être donné à Apple : « Nous pensons que nous ne devons pas un simple centime à Apple. Ils se mettraient à danser dans les rues de Cupertino si vous leur donniez 100 millions de dollars ».

Un procès « complètement artificiel »

Bill Price et John Quinn étaient deux des quatre avocats qui ont clôturé la défense de Samsung ce mardi. « C’était complètement artificiel » déclare Quinn. « C’était une étude honteuse. Personne n’achèterait un téléphone parce qu’ils voulaient glisser-pour-débloquer » affirme t’il en faisant référence à l’un des brevets incriminés.

Pour rappel, Apple demanderait près de 2 milliards de dollars à Samsung pour la violation de cinq brevets. Le constructeur coréen de son côté a estimé qu’en réalité, si violation était avérée, que Samsung ne devrait que 38 millions de dollars.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform