Clicky



Bons Plans

Retour sur Terre de l’astronaute Scott Kelly après 340 jours dans l’ISS

Publié le
L'astronaute Scott Kelly à bord de l'ISS en avril 2015.

Scott Kelly, astronaute américain devenu star des réseaux sociaux, est de retour parmi nous mercredi près d'un an après son arrivée dans l'ISS. Il subira ensuite une batterie de tests médicaux.

Scott Kelly retrouve mercredi le plancher des vaches après 340 jours passés au sein de la Station spatiale internationale (ISS). Ce qui en fait l’Américain ayant passé le plus de temps en continu dans l’espace.

Pendant son séjour, l’astronaute a multiplié les publications sur les réseaux sociaux, vulgarisant souvent avec humour sa vie de scientifique spatial.

Des tests médicaux comparés à ceux de son frère jumeau

Et c’est le New York Times qui s’est amusé à compiler quelques chiffres de cette quasi-année passée au-dessus de nos têtes : 10.944 levers et couchers de soleil, 143,846,525 alignés au compteur, ou encore 730 litres… d’urines évacués. Et surtout, 400 expériences scientifiques en tout genre.

Son retour est segmenté en plusieurs étapes. Dans un premier temps, adieu l’ISS et bonjour une capsule Soyouz qui sera son taxi pour un atterrissage au Kazakhstan. Ensuite, il sautera (ou plutôt, on l’aidera à sauter) dans un avion, direction le Texas où l’homme âgé de 52 ans subira des tests médicaux. Les résultats seront comparés à ceux de son frère jumeau, lui aussi astronaute, mais retraité. Le 25 février dernier, date à laquelle il a tenu sa dernière conférence de presse, Scott Kelly a dit vouloir, à son retour sur Terre, « sauter dans la piscine » et « manger assis à une vraie table » entouré de sa famille et ses amis.

Scott Kelly, astronaute star des réseaux sociaux

Entre un ping pong avec une goutte d’eau, l’éclosion de la première fleur de l’espace et des paysages terrestres spectaculaires à la pelle, l’astronaute a largement partagé sa vie avec nous autres, humbles terriens.

Ici, il y a quelques jours seulement, on le voit déguisé en gorille, poursuivant son compagnon de travail. L’astronaute disait avoir besoin aussi d’humour pendant ce long vol, mais certaines mauvaises langues s’étaient offusquées du fait que l’on s’amuse ainsi aux frais de la Nasa.

Le dernier tweet montre la première fleur éclose dans l’espace, un véritable défi scientifique. Et si vous souhaitez en voir plus, son compte Instagram présente plusieurs centaines de photos incroyables.

 

Crédits Photos : Nasa
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform