Clicky



Bons Plans

Test Pokémon Rubis Oméga et Saphir Alpha

Les dernières versions de Pokémon ont été passées au crible par notre spécialiste maison. Verdict.

| Modifié le 10 décembre 2014 à 18h17
Test Pokémon Rubis Oméga et Saphir Alpha

Pokémon : séquence nostalgie

Plus jeune, j’étais une grande fan de Pokemon, si je précise “quand j’étais plus jeune”, c’est pour éviter de me taper la honte en avouant que, même maintenant, si je pouvais adopter un Pichu, je sauterais sur l’occasion !

Bref, j’ai pu tester Pokemon Saphir Alpha et laissez-moi vous dire que j’ai eu beaucoup de mal à rendre le jeu. Pour commencer, je vous avertis, les derniers pokémons auxquels j’ai joué c’était Or et Argent. Donc oui, ça fait un moment surtout quand on sait qu’ils ne se jouent que sur game boy advance !

Tout d’abord, quelle merveilleuse surprise de voir que l’on peut enfin choisir d’être une fille ou un garçon, alors je sais que ce n’est pas la nouveauté ici mais pour moi c’est quand même un point très positif parce que jouer une fille quand on est une fille et bien… c’est cool.

Une version bien pêchue

Le jeu est vraiment dynamique et le fait de pouvoir courir (enfin!) contribue notamment à cette impression. Heureusement, le dynamisme ne s’arrête pas là puisque les combats sont tout bonnement incroyables. Les animations des attaques et les changements d’angle de caméra durant l’affrontement donnent vraiment la sensation d’en vivre un réellement, comme dans un des épisodes de la Saga animée !

Les combats en terme général sont plus intéressants qu’auparavant. Ils sont plus compliqués, plus surprenants et moins prévisibles. Le vrai changement, c’est les combats 2vs2, qui du coup rendent le gameplay un peu plus complexe.

Traits de caractère et talents des pokémons

Ensuite, on remarque que les pokémons ont dorénavant des capacités passives, appelées « Talents » ce qui vient rajouter de la profondeur aux combats, mais également des traits de caractères qui leur donnent des statistiques différentes aux uns et aux autres.

Par exemple, deux Ningale de même niveau peuvent avoir des stats différentes si l’un est Docile et a un caractère assez entêté tandis que l’autre est Brave et aime se démener ! (On se croirait dans les Sims.)
De plus, même l’histoire est assez réaliste, fille ou fils d’un célèbre champion d’arène, vous décidez de suivre ses traces. Et ça, c’est un peu plus vraisemblable.

Faire gagner de l’expérience aux Pokémons qui dorment ? Facile !

Autre petit détail, l’écran tactile de la Nintendo est très bien exploité, que cela soit pendant les combats ou pendant que vos pokémons s’entraînent. Il est important pour moi de souligner que tout ce que je trouvais insupportable dans Pokémon Or et Argent a disparu ! Par exemple, devoir monter ses 20 pokémons jusqu’au niveau 25 les uns après les autres … Mon Dieu ! Le nombre de parties abandonnées juste à cause de ça… Maintenant, c’est magique ! On nous donne le « Multi-Exp » dans les premières minutes du jeu (Oui, on n’a plus besoin de gagner un concours ou d’avoir 50 pokémons ou bien encore de se déguiser en Racaillou un soir de pleine lune et de danser la carioca pour l’avoir !

Je rappelle que cet objet nous permet de faire gagner de l’expérience aux pokémons que l’on a sur soi, même s’ils ne combattent pas ! Merveilleux ! Alors oui c’est moins réaliste c’est sûr, mais si vous ne voulez pas l’utiliser (et je vous admire pour ça !) vous pouvez le désactiver. Je trouve l’idée super car si vous êtes comme moi un peu maniaque, (j’aime avoir tous mes pokémons au même niveau, et oui… mais je me soigne, hein !) et bien vous pourrez atteindre votre objectif beaucoup plus vite.

Pour être sûr de ne rater aucun pokémon : le navi-dex

Ensuite, le « Navi-Dex » est un outil que j’apprécie beaucoup, car on sait maintenant si on est passé à côté d’un pokémon dans une zone ou pas. Je vous explique. Vous arrivez dans une zone et vous avez l’impression d’avoir tout capturé, mais certains pokémons ne sortant qu’à certains moments de la journée peuvent malgré tout vous échapper. Grâce au Navi-Dex, vous savez si effectivement vous avez capturé tous les pokémons de cette zone ou s’il en reste que vous n’avez pas encore croisés. Alors, bien sûr, pour savoir où se trouvent les pokémons il y a le pokédex, mais il n’est utile que si vous avez croisé ces pokémons. Le Navi-Dex est un outil complémentaire, puisqu’il permet d’être sûr qu’il reste des espèces à découvrir dans le lieu où vous vous trouvez, sans toutefois indiquer exactement où chercher. Plus besoin d’aller fouiner sur internet pour savoir quel pokémon se trouve sur la route 104.

Des jeux à l’intérieur du jeu

Point suivant très sympa, il y a beaucoup de jeux en parallèles de l’histoire. Les concours, le jeu en multi, le SPV pour entraîner les pokémons, etc. On peut nourrir ses pokémons, les pomponner et j’en passe ! De ce fait, on a l’impression de vraiment devoir s’occuper d’eux. C’est un petit supplément d’âme qui permet de ne plus les voir seulement comme un petit tas de pixel sur l’écran d’une console.

Quelques défauts néanmoins

J’ai quelques regrets malgré tout. Et oui, mais pas grand choses, je vous rassure ! Pour ma part je trouve le SPV très intéressant mais un peu long. Les jeux sont nombreux, mais c’est très long d’augmenter chaque capacité de son pokémon et personnellement j’ai perdu patience assez vite.

Deuxièmement, bien que la vue en isométrique soit très sympa, lorsqu’on se retrouve dans de grandes villes, on a du mal a se repérer et à se souvenir où se trouvait telle ou telle maison. Mon rêve serait une carte sur laquelle on pourrait inscrire nos propres notes pour savoir où on va ! (par ex: « Ici maison de la dame en short » et voilà Bim, on sait ce que c’est et où ça se trouve !)

Pour rester dans les cartes, je trouve dommage de ne pas en avoir des zones dans lesquelles on arrive. Qu’on les découvre au fur et à mesure, un peu comme un brouillard de guerre, voyez ?
Un dernier petit détail, et c’est vraiment un détail, je trouve que la canne à pêche est mal calculée. On ne nous explique pas comment l’utiliser. Par exemple, moi qui n’ai pas joué aux Saphir et Ruby de l’époque, je ne connais que la pêche des épisodes Or et Argent. (En gros cliquer sur select et attendre quoi). Ici, ce n’est pas que c’est complexe, mais si on ne connaît pas, on est obligé de faire une recherche.

De plus, pour moi, soit l’objet arrive trop tard dans le jeu parce qu’on se retrouve à pêcher du Magicarpe Niveau 5 alors que le reste de l’équipe est niveau 20, soit l’objet devrait attraper des Magicarpe au moins de niveau 15 pour être à peu près au niveau du reste de l’équipe. (Je dis ça parce que tout le monde sait à quel point c’est palpitant de faire monter un Magicarpe jusqu’à son niveau 20).

Une seule sauvegarde, c’est une blague ?

Une dernière chose, si vous voulez recommencer à zéro, il vous faudra supprimer toutes les sauvegardes précédentes. On ne peut toujours pas avoir plusieurs sauvegardes ! Ça c’est vraiment dommage ! De plus, pour commencer la nouvelle partie, il vous faut faire une gymnastique sur le menu de démarrage en appuyant simultanément et en continu sur X + B + HAUT…. Un bouton nouvelle partie c’était trop compliqué… Enfin…

Malgré ces petits tracas, le jeu est très joli et reste fidèle à cette super Saga qu’est Pokémon. De plus, le titre offre une durée de vie d’au moins 30 heures pour les gens qui aiment prendre leur temps et tout découvrir. C’est un véritable plaisir. On ne voit pas le temps passer.

Allez, on vous pardonne, Pokémon c’est toujours aussi génial

En gros, Pokémon Saphir Alpha et Ruby Oméga sont des jeux que je vous conseille largement. Amoureux des vieilles versions ou fans des nouvelles, vous trouverez votre compte dans ces deux épisodes Saphir Alpha et Ruby Oméga. J’avais renoncé à Pokémon car je préférais me souvenir du bon vieux temps, mais ces jeux m’ont vraiment redonné envie de jouer à Pokémon et de me replonger dans cet univers fantastique ! Ils ne perdent rien de la beauté des anciens, et sont rafraîchissants grâce aux nouveautés qui enrichissent le jeu ! Alors il ne me reste plus qu’à vous dire « Attrapez les Tous ! »
Et non, je ne ferais pas de Poké Rap !

Notre test vidéo

Commentaires
Test produits
Longform