Clicky



Bons Plans

Un nouvel astéroïde va nous rendre une petite visite dans 1 mois

Publié le
Photo d'illustration - l'astéroïde Ida Photo d'illustration - l'astéroïde Ida

La NASA vient d'informer qu'un petit astéroïde va venir "frôler" notre planète le 5 mars. Pas de panique cependant celui-ci ne fera que passer.

Un nouvel astéroïde va passer dans le voisinage de la Terre le 5 mars prochain. Cet objet n’est pas inconnu de la NASA puisqu’il était déjà passé à notre proximité (à une distance de 2 millions de kilomètres tout de même) en 2013. Ce gros caillou mesure environ 30 mètres et si sa trajectoire n’est pas encore définie précisément, il n’y aurait aucun risque de collision.

L’astéroïde 2013 TX68 nous rend de nouveau visite

Après un périple de 14 millions de kilomètres, le petit astéroïde 2013 TX68 passera à proximité de notre planète le 5 mars prochain soit dans un peu moins d’un mois maintenant. En 2013, cet objet qui a la taille d’un terrain de basket environ, était déjà passé à une distance de 2 millions de kilomètres de la Terre. Cette fois son passage devrait se situer à une distance comprise entre 17 000 kilomètres et 14 millions de kilomètres de la planète bleue.

Si la distance exacte aura besoin d’être affinée d’ici là, celle-ci restera très éloignée rassure l’agence spatiale américaine. Selon les experts il y aurait 1 chance sur 250 millions que 2013 TX68 rentre en collision avec la Terre lors de son prochain passage en 2017. Et même si c’était le cas, vu sa taille, l’objet se désintègrerait en entrant dans l’atmosphère.

L’occasion pour les astronomes de l’observer plus en détail

Lors de son passage en 2013, les scientifiques n’avaient pas eu le temps de définir la trajectoire de cet astéroïde. Cette année il compte bien sur leurs puissants télescopes pour pouvoir l’analyser plus sérieusement.

Bien que le passage d’astéroïdes se soit intensifié ces derniers temps, le risque de collision serait écarté selon les experts. « L’éventualité d’une collision est tellement infime qu’il n’y a pas de raisons de s’inquiéter, ni aujourd’hui ni même dans un siècle« , déclarait au DailyMail et cité par « Metronews », Paul Chodas, un spécialiste de CNEOS, l’agence chargée de la surveillance des astéroïdes. Il faut également préciser que grâce aux techniques de plus en plus avancées, la détection d’astéroïdes est plus facile et par conséquent plus d’informations les concernant sont diffusées.

Source : metronews.fr
Crédits Photos : Wikipedia
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform