Clicky



Bons Plans

Nintendo Wii Fit : Une sexagénaire porte plainte pour contrefaçon

Publié le

Nintendo Wii Fit est un jeu vidéo de simulation livré avec une balance un peu spécifique. Une sexagénaire a porté plainte.

Nintendo lançait le  8 mars 2008 en Europe le concept Wii Fit. Le jeu utilise une balance un peu spécifique baptisée Wii Balance Board et cet accessoire a rencontré un réel succès. En effet, grâce aux 4 capteurs, les joueurs pouvaient faire du sport tout en accédant à des concepts ludiques. Divers exercices de souplesse, physique ou des mini-jeux étaient proposés. En un mois sur le sol japonais, la Wii Fit se serait écoulée à plus d’un million d’exemplaires. Aujourd’hui, la firme est accusée de contrefaçon par une sexagénaire d’Orléans.

Une médaille en 1986

Nicole Walthert âgée de 75 ans estime que la Wii Balance Board est son concept, et non celui de Nintendo. Ce plateau spécifique pour faire du sport aurait été inventé par cette kinésithérapeute et ostéopathe en septembre 1985. Toute sa vie, elle a réfléchi à ce concept baptisé Bull-Test, car elle tentait de trouver des solutions pour soulager le mal de dos. Le 10 mai 1986, son idée recevra un titre ainsi qu’une médaille de bronze lors du concours Lépine. A cette époque, la sexagénaire réussit à en vendre 2000 exemplaires et souhaite améliorer son concept avec des capteurs. Ces derniers devaient enregistrer le poids et détecter la position de l’utilisateur.

Nintendo ne répond pas

Au début des années 2000, elle décide donc d’ajouter des capteurs au Bull Test. Ce dernier se transforme ainsi en Lift-Gym et un brevet est déposé en 2006. Quelques mois plus tard, elle reçoit un appel téléphonique en lui expliquant que sa balance spécifique est à la télévision et vendue par Nintendo avec la console Wii. La kinésithérapeute estime qu’elle aurait vendu à l’époque son brevet sans aucun problème et ne comprend pas pourquoi la firme a agi de la sorte. Depuis trois ans, la sexagénaire tente de faire entendre sa voix et a dépensé plus de 50 000 euros en frais liés à cette affaire. Nintendo ne souhaite pas commenter cette histoire.

Source : Le Figaro
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform