Clicky



Bons Plans

Metal Gear Solid 5 : les micropaiements font encore débat

Publié le

Alors que l'éditeur Konami assume vouloir investir de plus en plus dans sa section mobile, la présence de micropaiements dans Metal Gear Solid 5 est encore une source d'incompréhension et d'inquiétude pour les fans de la franchise créée par Hideo Kojima.

Un peu avant le début de l’édition 2015 de l’E3, des fans avaient constaté sur le PlayStation Store qu’une mention indiquait la présence de micropaiements dans Metal Gear Solid 5. L’information avait forcément suscité l’ire de nombreux joueurs sachant que cela n’était pas la première fois qu’un jeu next-gen faisait le coup puisque le controversé Assassin’s Creed Unity proposait des achats in game afin d’améliorer plus rapidement l’équipement de votre personnage.

Konami avait alors rapidement communiqué sur le sujet en indiquant que les micropaiements ne seraient pas obligatoires et que MGS 5 n’allait pas favoriser le “pay-to-win” comme cela peut être le cas dans certains free-to-play. Ces microtransactions devraient seulement servir à aider les joueurs qui n’auraient pas envie de patienter pour obtenir des armes ou encore des ressources importantes pour la Mother Base de Big Boss.

Micropaiements dans Metal Gear Solid 5 : les fans ont peur

Alors que Konami avait réussi à rassurer les fans de la franchise, ces derniers ne semblent finalement pas encore convaincus. Suite à la récente bande-annonce de gameplay de Metal Gear Solid 5 : The Phantom Pain, les fans se demandent si les microtransactions pourraient fortement avantager les joueurs les utilisant pour le mode multijoueur avec les Forward Operating Bases.

Si nous aurons une réponse d’ici très peu de temps (plus que quelques jours avant la sortie de MGS 5), si jamais elles permettent un avantage plus qu’injuste sur les autres joueurs, les joueurs ne se laisseront pas faire par l’éditeur japonais et devraient tout faire pour que cela change rapidement.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform