Clicky



Bons Plans

Life Sciences : la recherche médicale s’émancipe chez Google

Publié le

Google continue sa restructuration. Après avoir annoncé Alphabet la semaine dernière, le groupe informe la création de la société Life Sciences qui regroupera ses activités sur la recherche médicale.

Le groupe Google est présent dans de nombreux domaines et il semble qu’il souhaite clarifier les choses en se restructurant. La semaine dernière il annonçait la création de la holding Alphabet, c’est maintenant au tour de sa division sur la recherche médicale de se désolidariser du laboratoire X en formant la société Life Sciences.

La branche médicale de Google devient Life Sciences

Il ne faudra plus parler du groupe Google mais bien de Alphabet. A présent, Google fait partie de la holding Alphabet et regroupe tout ce qui concerne le monde d’Internet. Le domaine de la recherche médical est également devenu une société à part entière. Alors qu’auparavant le pôle de recherche sur la santé était englobé par le laboratoire X, c’est maintenant la société Life Sciences qui sera en charge de cette recherche. La restructuration de Google continue.

Dans le communiqué de Sergey Brin, le co-fondateur de Google, on pouvait lire : “je suis ravi d’annoncer que l’équipe Life Sciences est maintenant prête à s’affranchir de notre labo X et à devenir une entreprise autonome d’Alphabet avec Andy Conrad comme PDG“. Andy Conrad est une sommité en ce qui concerne les recherches génétiques. Il avait été embauché par Google pour travailler sur des biomarqueurs capables de détecter des maladies.

La recherche sur les lentilles connectées continue

Dans son communiqué, Sergey Brin revient sur les recherches concernant les lentilles connectées, commencées en 2012, qui représentent selon lui un vrai challenge. A termes, elles devraient être une aide précieuse pour les personnes diabétiques, en les informant régulièrement sur leur taux de glucose. En parallèle, les équipes scientifiques se sont lancées sur d’autres recherches comme un moniteur cardiaque et d’activités ou encore une plateforme de nano-diagnostic. La société, rassemblant ingénieurs informatiques, experts optiques et oncologues continuera de travailler en étroite collaboration avec d’autres compagnies et laboratoires.

Source : 01net
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform