Clicky



La découverte d’un ado de 15 ans publiée dans la revue Nature

Publié le | Modifié le

15 ans, c’est l’âge de cet adolescent prénommé Neil Ibata. Il a l’air d’être un jeune homme tout à fait normal sauf qu’il vient de faire une découverte qui chamboule toute l’astrophysique moderne.

Le jeune Neil Ibata a 15 ans, son père est un astrophysicien du CNRS et il se passionne pour ce domaine. Toujours en quête de savoir, il demande à son papa d’effectuer un stage en programmation pour apprendre un nouveau langage. Il décide donc de concrétiser ce projet pendant les vacances. Jusque-là tout paraît normal sauf que ce jeune homme va chambouler en l’espace de quelques heures toute l’astrophysique moderne. Cet adolescent est donc hors du commun, car, du haut de ses 15 ans, il réalise une prouesse. Il est le premier à découvrir que les galaxies naines qui sont à proximité d’Andromède tournent autour de la galaxie spirale selon Le Figaro. Cette découverte est tellement impressionnante que la célèbre revue scientifique Nature lui a ouvert les portes de sa Une. Neil Ibata a donc l’honneur de cosigner un article sur Andromède.

Une découverte importante

Jusqu’à maintenant, cette galaxie était connue pour sa grandeur gigantesque, elle est également entourée d’un disque qui est composé de plusieurs galaxies naines. Neil Ibata intervient à ce moment avec sa découverte. Son travail lui a permis d’indiquer au monde entier que ces galaxies naines sont en réalité organisées sur un disque aplati qui est en rotation sur lui-même. Après avoir effectué son stage en programmation, le père de Neil lui demande s’il souhaite travailler sur l’un de ses projets. Le jeune homme qui est à la recherche de la moindre aventure décide de se pencher sur le sujet. La veille de la rentrée scolaire, Neil utilise les connaissances de sa classe de première scientifique. En cours de mathématiques, il a étudié les vecteurs. Ces derniers lui permettent de résoudre l’exercice de programmation qui consistait à visualiser les vitesses de rotation et les positions des galaxies naines.

Lorsque Neil fait cette découverte, il ne comprend pas l’ampleur de son travail. Son père a donc transmis les informations à son équipe. Le jeune homme de 15 ans a donc une passion pour ce domaine et la recherche est un secteur dans lequel il voudrait travailler. Il veut comme son père évoluer au sein d’une équipe pour mettre en commun ses connaissances dans le but d’aboutir à des découvertes surprenantes. Même si son article est publié dans une revue prestigieuse, Neil a les pieds sur terre. Il est selon Reuters un très bon élève au lycée international des Pontonniers à Strasbourg. Il parle anglais, chinois, allemand, il étudie également le piano au conservatoire.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform