Clicky



Bons Plans

La branche Cloud d’Amazon booste ses résultats

Publié le
Amazon à Lille

Amazon vient de publier ses résultats pour le troisième trimestre. Le géant du e-commerce s'en sort plutôt bien, avec une forte croissance de son activité consacrée aux services web.

La société Amazon, spécialisée dans le commerce électronique, est bénéficiaire au troisième trimestre 2015. Ses ventes en Amérique du Nord ont progressées et les services web, comme le Cloud, une activité qui prend de plus en plus d’ampleur, ont connu une véritable envolée par rapport à l’an dernier.

Amazon est rentable pour le deuxième trimestre consécutif

Au troisième trimestre 2015, Amazon affiche un bénéfice de 79 millions de dollars. C’est énorme en comparaison avec la perte de 437 millions enregistrée il y a un an. Durant ces 3 mois, le chiffre d’affaire du géant de l’e-commerce se monte à 25,4 milliards de dollars soit une hausse de 23%. Les ventes ont connu une augmentation de 28% aux Etats-Unis grâce notamment à l’offre “Premium”. Elles portent sur des produits technologiques tels que les tablettes el les boitiers pour télévision entre autres.

L’activité en pleine croissance est celle liée au Cloud avec Amazon Web Services (AWS). Les ventes de AWS sont en forte hausse avec une croissance de 78% au troisième trimestre 2015. Déjà au deuxième trimestre elles avaient bondi de 81%. Cette filiale d’Amazon compte plus d’un million de clients dans 190 pays.

Le Cloud devient la première source de profit d’Amazon

AWS devient plus rentable à l’heure actuelle pour le groupe Amazon que la vente en ligne. Le Cloud a rapporté 472 millions de dollars au troisième trimestre, ce qui représente 52% du résultat opérationnel de la société.

L’offre de Cloud a été lancée en 2006 et propose aux professionnels des espaces de stockage de données mais aussi des services de e-commerce, de big data, d’envois massifs de mails, un système de facturation, etc. Au total ce sont plus de 40 solutions qui sont proposées aux entreprises. Des clients tels que Netflix, Spotify, le français Vente-privée ou encore Airbnb utilisent ces services.

D’après des experts de chez Goldman Sach, les dépenses dans des infrastructures et des plateformes de Cloud devraient atteindre 40 milliards en 2018 et Amazon est très bien placé. En 2014, le groupe détenait 28% du marché.

Source : capital.fr
Crédits Photos : Hadrien Miche pour Begeek.fr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform