Clicky



Bons Plans

iPhone 5S : pas le temps d’attendre devant les Apple Store, il engage des SDF

Publié le

Pour obtenir un iPhone 5S, il fallait parfois se lever très tôt, voire dormir devant l’Apple Store.

L’iPhone 5S s’est dévoilé dans les Apple Store dès le 20 septembre dans certains pays, dont les États-Unis et la France. Les files d’attente étaient donc nombreuses et certains ont dû patienter plusieurs heures pour obtenir un exemplaire. Un homme d’affaires n’avait pas le temps d’attendre des heures devant la bâtisse de la Pomme et il voulait réaliser des bénéfices avec plusieurs mobiles. Il avait donc décidé d’engager des SDF et qui seraient payés lorsqu’ils auraient acheté les fameux iPhone 5S. Ils avaient ainsi la possibilité d’obtenir des cigarettes, des sodas, des pizzas et 40 dollars s’ils obtenaient deux Smartphones.

Des SDF embauchés pour l’achat

Plusieurs sans-abri ont donc répondu à cet appel et ont été pendant plusieurs heures dans la file d’attente d’un Apple Store en Californie situé à Pasadena. L’homme d’affaires voulait plusieurs mobiles de La Pomme, car ils souhaitaient les revendre au prix fort à l’étranger notamment dans les pays où la première phase de lancement n’a pas eu lieu. Toutefois, la situation ne s’est pas déroulée comme les SDF le souhaitaient. Après avoir passé plusieurs heures dans une file d’attente, ils ont pu obtenir les deux iPhone 5S, mais, au moment d’obtenir la récompense, la situation a dégénéré. Les SDF avaient été engagés par un rabatteur lui-même employé par l’homme d’affaires. Lorsqu’il a été impliqué dans une bagarre avec des sans-abri, il a été transporté au commissariat de police.

Tous les SDF n’ont pas été payés

Les SDF avaient donc donné les tickets pour obtenir les iPhone 5S, mais ils n’ont pas tous pu avoir en retour leur récompense de 40 dollars et la nourriture. Selon les premières investigations, l’homme d’affaires aurait embauché par le biais du rabatteur près de 70 SDF. En parallèle, tous les sans-abri n’ont pas pu obtenir un Smartphone puisque les employés des Apple Store avaient repéré leur stratagème. Enfin, la police a précisé qu’il ne s’agissait pas d’un problème qui la concernait, il s’agissait d’une question d’affaires.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform