Clicky



Bons Plans

HoloLens une première version qui visera les entreprises

Publié le | Modifié le

La patron de Microsoft Satya Nadella a donné des détails concernant le casque de réalité augmentée HoloLens, dont la première itération se concentrera visiblement plus sur les entreprises que sur le jeu vidéo. Aucun prix n'a été révélé.

Suite à son discours à la Worldwide Partner Conference, Satya Nadella a accordé une longue interview à ZDNet. Dans celle-ci il y évoque avec la journaliste Mary Jo Foley différents sujets comme Windows 10 ou le secteur mobile, mais aussi le très intrigant casque HoloLens.

HoloLens d’abord pensé pour un usage professionnel

Déjà bien différent dans son fonctionnement par rapport à la plus ou moins concurrence incarnée par l’Oculus Rift ou encore le Vive d’HTC et Valve, puisqu’il ne s’agit pas ici de réalité virtuelle mais de réalité augmentée et que l’HoloLens embarque directement un ordinateur fonctionnant sous Windows 10, le casque de Microsoft souhaite aussi se différencier sur sa cible. Si les premières démos d’HoloLens se sont concentrées sur le jeu Minecraft racheté à prix d’or par Microsoft, le jeu vidéo ne sera malgré tout pas la première cible du produit.

En effet, le PDG déclare : “J’ai acheté Minecraft pour créer une nouveau genre de jeu en réalité mixée. Nous avons acheté Minecraft pour beaucoup de raisons : parce qu’il s’agit de l’application numéro 1 sur PC ; c’est l’application numéro 1 sur console ; c’est l’application mobile payante numéro 1 sur iOS et Android. Je voulais un hit pour ce nouveau médium de réalité mixée. Et nous aurons ça. Le jeu vidéo sera toujours un scénario et il y aura largement d’autres divertissements. Mais, pour la V.1 d’HoloLens, je veux que nous nous concentrions davantage sur l’usage en entreprise.

Une décision probablement sage

Alors qu’une date de commercialisation et un prix qui sera fort probablement élevé sont toujours attendus, il s’agit d’une annonce relativement importante et plutôt positive. Tout d’abord parce qu’aussi séduisante soit-elle sur le papier, la réalité augmentée risque de montrer plus rapidement les limites de son intérêt dans le milieu du jeu vidéo que la réalité virtuelle où les acteurs sont déjà suffisamment nombreux, mais aussi parce que les usages possibles dans plusieurs secteurs professionnels sont très nombreux (santé, design, développement…etc.) et pourraient véritablement changer les pratiques dans différents milieux.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform