Clicky



Bons Plans

Google Glass : les boutiques physiques vont fermer faute de succès

Publié le

Google annonce qu’il fermera bientôt les « basecamp stores » qui permettent de tester et d’acheter les Google Glass.

Plus le temps passe, et plus les indices qui tendent vers un échec commercial pour les Google Glass se font nombreux. Lancé en grande pompe il y maintenant deux ans par Mountain View, l’attente autour des lunettes connectées de Google s’étiole peu à peu auprès du grand public. Un intérêt qui décroît en même temps que la communication de la firme autour de son produit se fait de plus en plus rare. Même Sergey Brin, habitué à avoir les lunettes sur le nez en toute occasion, semble s’éloigner du projet.

Autre signe qui va dans le sens d’un gros coup de frein de la part de Google pour le projet Google Glass, les boutiques physiques permettant de tester et d’acheter ces dernières vont bientôt être fermées.

Fermeture des boutiques physique proposant les Google Glass

Les fameux « basecamp stores », lieu de démonstration grandeur nature des Google Glass vont bientôt être fermés par la firme de Mountain View à en croire une information donnée par le site 9to5Google. Même s’il n’y en a que 4 dans le monde, les boutiques physiques proposant l’essai et la vente des Google Glass sont de moins en moins fréquentées par le public.

Situés dans des quartiers plutôt chic des grandes villes que sont New York, Los Angeles, San Francisco et Londres, les « basecamp stores » coûteraient bien trop cher à Google, plus encore depuis la désaffection du public pour les Google Glass.

Les Google Glass disponibles seulement en ligne

Becca Samsong, community manager du projet Google Glass, avance une autre explication pour justifier ce manque de succès des boutiques physiques « Comme de plus en plus de gens se rendaient dans les basecamp, nous avons ouvert de nouveaux moyens de se procurer les Glass comme notre site et le Play Store. Maintenant que la majorité des ventes et des demandes de support se font par ce biais […], nous y concentrons nos efforts ». Un argument recevable, mais comment tester les lunettes si ces dernières ne se vendent plus qu’en ligne et parvenir à convaincre les clients hésitants ?

En parallèle, il semblerait que de nombreux développeurs d’applications tierces soient en train d’abandonner leur projet de développement pour les Google Glass, confirmant ainsi que l’avenir des lunettes connectées de Google est plus qu’incertain.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform