Clicky



Bons Plans

Game of Thrones : les indices laissés révèlent les parents de Jon Snow

Publié le

Les réalisateurs de Game of Thrones ont laissé différents indices, dès le tout premier épisode de la série, qui révèlent l'identité des parents de Jon Snow qui n'est pas si bâtard que cela.

Depuis 6 saisons, le mystère plane sur l’identité des parents de Jon Snow. Cependant, le site américain “TVGuide”, qui suit avec attention la série Game of Thrones, a compilé plusieurs indices volontairement glissés par les scénaristes tout au long de la série. La lecture de toutes ces pistes ne laisse planer aucun doute sur les parents du beau brun. Attention spoiler. Si vous poursuivez la lecture de cet article, vous allez apprendre qui sont les parents de Jon Snow.

Des indices révèlent l’identité des parents de Jon Snow

“TVGuide” a réalisé un travail de fourmi afin de compiler tous les indices savamment glissés par les réalisateurs de Game of Thrones, et ce, dès le premier épisode. Comme vous le verrez, certains indices sont passés totalement inaperçus, même pour les plus fervents admirateurs de la série.

Le premier indice est lâché dès le premier épisode. Lors d’un dialogue entre Ned Stark et Jon Snow, Ned déclare à son fils adoptif : “Tu es un Stark. Tu ne portes peut-être pas mon nom, mais tu as mon sang“. Ainsi Ned confirme dès le début de Game of Thrones que Jon a du sang Stark qui coule dans ses veines sans pour autant dire qu’il est son père. Difficile d’imaginer, vu le comportement exemplaire de Ned Stark, que celui-ci ait pu avoir une aventure sans lendemain. Dans un épisode de la saison 5, Stanis n’hésite pas à dire à sa femme qu’il doute que Ned ait pu tromper sa femme en déclarant : “ce n’était pas le genre de Ned Stark“.

R+L=J : L’équation qui révèle l’identité des parents de Jon Snow

Seuls les fans les plus attentifs auront remarqué dans le quatrième épisode de la première saison les lettres R et L gravées dans un le bois d’une poutre près de laquelle se tient Jon Snow pendant qu’il déclare, au sujet de sa mère : “Je ne sais pas si c’est une noble, ou la femme d’un pêcheur ou une prostituée“. Un véritable clin d’œil des réalisateurs quand on comprend que R+L=Jon.

La première saison nous rappelle par ailleurs les valeurs de Ned Stark lors d’un échange entre Jon Snow et le maître de Castle Black où Jon Snow vient d’entrer comme gardien du mur. Aemon Targaryen demande à Jon Snow : “Si un jour ton père doit choisir entre l’honneur d’un côté et ceux qu’il aime de l’autre, que ferait-il ?“. Cette question anodine à l’époque prend aujourd’hui toute son importance.

Une sorcière attirée par les hommes de sang royal

Tout le monde se souvient dans la cinquième saison que Melisandre tire ses pouvoirs d’hommes de sang royal. Cette dernière avait tenté d’obtenir les faveurs de Jon Snow comme elle l’avait auparavant fait avec d’autres hommes de sang royal. Du sang Stark coulerait donc bien dans les veines de Jon.

Le dernier épisode de la saison 6 de Game of Thrones nous a révélé que Jon Snow était bien le fils de Lyanna Stark, la sœur de Ned. Jon Snow a donc bien du sang Stark qui coule dans ses veines. Dans un épisode de la saison 5, Aemon déclare à Sam : “Un Targaryen seul dans ce monde est une chose terrible“. Les réalisateurs de la série ont donc volontairement glissé des indices, souvent passés inaperçus, mais mis bout à bout indiquent que Rhaegar Targaryen + Lyanna Stark = Jon Snow.

Le beau brun ténébreux de Game of Thrones n’est donc pas si bâtard que ce que l’on nous a laissé croire et que du sang royal de deux maisons coulent dans ses veines. Voilà qui fait de lui un prétendant naturel pour être roi du nord mais aussi au trône de fer.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform