Clicky



Bons Plans

Free Mobile a donné 2 milliards d’€ de pouvoir d’achat selon l’Arcep

Publié le | Modifié le

Free Mobile a dopé le domaine de la téléphonie mobile et a surtout été bénéfique pour les consommateurs.

Le président de l’Arcep a réalisé une interview où il dresse un bilan positif qui est dû à l’arrivée de ce 4e opérateur.

Le Good Morning Business a eu l’opportunité d’interroger le président de l’Arcep, Jean Ludovic Silicani. Ce dernier est assez content de la tendance qui s’est dessinée au cours de l’année 2012. Avant la venue de ce 4e opérateur, il y avait un réel problème dans le secteur notamment au niveau des prix. Les sociétés réalisaient des bénéfices très importants, mais l’argent ne retournait pas du côté des consommateurs « mais un peu à l’investissement, et surtout aux dividendes ». À cause de cette situation, les prix appliqués en France étaient il y a 4 ans supérieurs à la moyenne européenne. Le président explique dans cette interview que les marges étaient très importantes il y a 3 ans « les opérateurs avaient en moyenne des marges brutes d’exploitation de 34% à 35% ».

Free a été bénéfique

Le président de l’Arcep indique également que « c’est un taux similaire à celui des opérateurs mobiles américains, mais très supérieur à la moyenne de l’économie ». Face à cette situation, le partage de la valeur entre les consommateurs, les salariés et les actionnaires devaient être revus. Free Mobile faisait donc partie de cette stratégie qui a été très bénéfique. L’arrivée de ce 4e opérateur dans le paysage de la téléphonie mobile a permis de redonner aux consommateurs, 2 milliards d’euros de pouvoir d’achat sur une année. Le président constate que cette tendance positive a également créé un réel tsunami dans le domaine puisque les marges « des autres opérateurs baissent », de plus les revenus sont également plus faibles avec un recul de 10%.

Les tarifs vont augmenter ?

L’Arcep souhaite également donner le choix aux consommateurs qui sont libres de migrer vers un autre opérateur s’ils le souhaitent. Actuellement, le marché est dans une phase complexe, car la croissance est quasi nulle, mais l’arrivée de la 4G pourrait redonner un coup de fouet à ce marché. Cela aurait l’opportunité de créer un rebond au niveau de la croissance et les tarifs pourraient de nouveau augmenter « car on ne peut pas avoir des prix qui baissent durablement ».

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform