Clicky



Bons Plans

Free : Le blocage des publicités disponible sur les offres mobiles

Publié le | Modifié le

Free s’était retrouvé au cœur d’une vive polémique lorsque le blocage des publicités sur la Freebox avait fait son apparition lors d’une mise à jour. Le concept a également été étendu aux offres mobiles, mais il n’est pas activé par défaut.

Blocage des publicités

La société de Xavier Niel n’a donc pas fait la même erreur que sur son offre ADSL. Cette dernière avait bénéficié du blocage alors que les abonnés n’avaient pas été prévenus d’une telle fonctionnalité. Le filtrage est tout de même différent comme l’indique Numerama puisque Free Mobile ne passe pas par un logiciel installé sur le mobile. Dans ce cas de figure, le blocage est effectué directement au cœur du réseau. Cette méthode pourrait donc être appliquée à d’autres domaines bien différents de la publicité comme la pornographie. Sur Free Mobile, le blocage des publicités apparaît donc dans les paramètres. L’abonné peut faire la démarche de bloquer la pub puisque l’opérateur ne l’impose pas contrairement à ce qui avait été mis en place pour la Freebox. Cette initiative est une nouvelle fois dirigée contre Google, la société de Mountain View et Free ne sont pas en très bons termes.

La plainte d’UFC

Parallèlement à cette histoire de blocage de publicités, Free Mobile doit également faire face à une attaque de l’association de consommateurs. L’opérateur est donc accusé de discriminer la consommation de données pour éviter les frais d’itinérance. L’UFC Que Choisir a donc décidé de porter plainte pour  « pratiques commerciales trompeuses ». Le président d’UFC a indiqué dans une conférence de presse que le low cost avait tout à fait le droit d’exister sur le marché de la téléphonie « à condition qu’il permette de se débarrasser d’un certain nombre de coûts, mais pas au détriment de la qualité et au prix d’un service au rabais ». Free Mobile se retrouve donc au cœur d’une nouvelle polémique notamment concernant les débits puisqu’ils seraient inférieurs à la moyenne.

Des débits en dessous de la moyenne

Chez Free Mobile, les résultats sont bien différents de SFR, Orange ou Bouygues Telecom. 55% des mesures pour les trois derniers opérateurs sont au-dessus de 2Mb/s. Cette vitesse est obtenue chez Free Mobile dans seulement 29% des situations et 47% des cas en itinérance. L’UFC a également constaté que la qualité en itinérance n’était pas vraiment au rendez-vous puisqu’elle se dégrade au fur et à mesure que le débit augmente. Free Mobile est donc au cœur de l’actualité entre la mise en place du blocage des publicités sur les offres mobiles et la plainte d’UFC pour la qualité de son réseau. Pour l’instant, Xavier Niel n’a pas commenté cette situation.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform