Clicky



Bons Plans

Free annonce un bridage progressif des débits en itinérance

Publié le

Le contrat d’itinérance de Free avec Orange va se terminer en 2020. D’ici là, le trublion des télécoms a annoncé que les débits de la 3G en itinérance seront progressivement bridés.

Voilà une nouvelle qui ne va pas faire plaisir aux clients de Free Mobile. Ils ne pourront plus naviguer aussi rapidement en 3G sur leur smartphone à l’avenir. En effet, l’opérateur a annoncé que les débits de ses clients en itinérance, qui passent par le réseau d’Orange, le partenaire de Free, seront bridés progressivement jusqu’en 2020, année de la fin de l’itinérance entre les deux opérateurs.

Free : la fin de l’itinérance va entrainer le bridage des débits 3G

Pour la 2G et la 3G, Free loue actuellement les antennes d’Orange dans les zones où il l’opérateur ne possède pas encore ses propres infrastructures. Ce contrat d’itinérance prendra fin d’ici l’année 2020, comme défini par l’Arcep il y a quelques semaines. La fin de cette itinérance passera par une baisse progressive des débits en 3G, indiquait Free dans un email envoyé à ses clients.

Ce bridage progressif de la 3G se déroulera en 4 phases. Actuellement les abonnés Free Mobile bénéficient d’un débit descendant de 21 Mb/s et de 11,5 Mb/s en émission. Ces débits passeront respectivement à 5 Mb/s et 448 kb/s à partir du 1er septembre. Puis en 2017 et 2018 ils ne seront plus que de 1 Mb/s et 448 kb/s et passeront à 768 kb/s et 384 kb/s en 2019. En 2020, les débits seront de 384 kb/s autant en réception qu’en émission.

90% de couverture de la population d’ici 2018

Cependant, au fil des mois, de moins en moins de clients abonnés à Free Mobile passeront par le réseau Orange pour se connecter en 3G. L’opérateur investit en masse pour se constituer son propre réseau. En outre, conformément aux engagements pris avec l’Arcep (le gendarme des télécoms), Free doit couvrir 90% de la population d’ici 2018, un objectif qui devrait être dans les cordes de l’opérateur.

A l’heure actuelle, il couvre 85% de la population en 3G et 69% en ce qui concerne la 4G. Concernant ce dernier point, il reste toutefois le moins avancé par rapport aux autres opérateurs français, en termes de débits et de couverture.

Source : clubic.com
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform