Clicky



Bons Plans

Caméras 360, la réalité virtuelle à portée de tous

Publié le
Caméras 360

Véritable révolution dans le domaine du high tech, la caméra 360 degrés s'est invitée au CES 2016 de Las Vegas et a fait sensation. Petit tour d'horizon de ces monstres qui bouleversent le monde conventionnel de la photographie et de la vidéo.

Encore rares sur le marché high-tech, les caméras 360 degrés ont fait fureur lors du dernier CES (Consumer Electronic Show) de Las Vegas. Et pour cause, ces caméras vont bousculer le monde de la vidéo et de la photo pour nourrir la réalité virtuelle. Il faut dire que capturer une zone entière à 360 degrés en une seule prise, c’est le rêve aujourd’hui à la portée de tous. Voici une sélection des caméras de demain avec leurs caractéristiques : Vuze, Giroptic 360cam, Ricoh Tetha S, 360fly, Project Beyond, KeyMission 360, PixPro SP360, OZO, Spericam 2 et Bublcam.

Réalité virtuelle : les caméras 360 degrés de demain

Vuze ou la réalité virtuelle

La Vuze

La Vuze

Pas moins de huit objectifs pour filmer à 360 degrés, c’est l’exploit de la caméra Vuze, dévoilée lors du salon CES à Las Vegas. Une conception de HumanEyes, le pionnier de la photographie 3D. La société a fait de la réalité virtuelle son fer-de-lance et se pose en acteur de premier choix dans le domaine. En effet, la caméra dispose d’un logiciel de traitement avancé. Le consommateur va ainsi pouvoir créer son contenu multimédia en full HD sans passer par les plates-formes.

Le point fort de cette dernière trouvaille en matière de caméra est d’être compatible avec les casques de réalité virtuelle. Le logiciel Vuze Studio reconstitue les images à une vitesse hors norme par rapport aux autres techniques. Et surtout, elle imite le fonctionnement de l’œil humain en reconstituant de la même manière les images nettes une fois retransmises dans un casque. La camera Vuze devrait être proposée à la vente en août 2016 aux États-Unis aux alentours de 1.000 dollars.

La Française Giroptic 360cam

La Giroptic 360cam

La Giroptic 360cam

En France, Giroptic, une société lilloise, s’est démarquée en présentant la Giroptic 360cam, la première caméra 360 degrés pour un large public. Une caméra innovante qui va faire des émules et qui permet de filmer sous l’eau. Oui, sous l’eau, sans aucun risque d’infiltration (enfin, durant trente minutes maximum) ! Ses atouts sont surtout son accessibilité et sa facilité d’utilisation. Concrètement cette caméra, capable de filmer à 360 degrés, est munie de trois capteurs d’une résolution de 8 mégapixels. Elle filme ainsi en 2K et photographie en 4K. L’utilisateur de la Giroptic 360cam récupère ses fichiers directement en format sphérique, nul besoin de post traitement.

Le plus ? Pour lire les vidéos et les photos, il existe une application à utiliser sur Android, iOS, Windows, Linux…, voire la possibilité de développer un logiciel. Côté équipement, la Giroptic 360cam dispose d’un GPS, d’une connectivité Wi-fi, d’un slot micro SD, de microphones, d’un gyroscope ou encore d’une connexion USB.

L’accessible Ricoh Theta S

Ricoh Theta S

La Ricoh Theta S

La plus abordable, la caméra 360 degrés Ricoh Theta S est déjà disponible sur le marché. Pourtant, elle s’est aussi bien distinguée au salon CES de Las Vegas. Un modèle également facile d’utilisation. Côté fonctionnalité, la Ricoh Theta S est équipée de deux capteurs de 12 millions de pixels et les données sont enregistrées en Full HD (1920/1080), à 30 images par seconde.  Les images à 360 degrés peuvent être diffusées en direct et les vidéos peuvent être exportées facilement. La Ricoh Theta S propose un microphone, un haut-parleur, une prise HDMI…

Cette caméra se tient à la main ou se pose tout simplement sur un trépied. Le grand avantage de cette caméra est sans conteste la possibilité de filmer 25 minutes avec une mémoire interne de 8 Go. Disponible ici.

La robuste 360Fly

La caméra 360Fly

La caméra 360Fly

Même si par rapport à la Ricoh Tetha S, elle est un cran en dessous, la 360Fly vaut le détour grâce notamment à son étanchéité. L’utilisateur peut ainsi filmer jusqu’à 40 mètres de profondeur sans caisson. Autre avantage, elle résiste à tous les climats. Les concepteurs assurent que la 360Fly résiste à des températures allant de -20 à + 60 degrés. Elle ne craint ni la sueur, ni la poussière, ni la pluie, ni l’eau de mer, ni le sable… De plus, elle est assez robuste, voire très solide. Côté pratique, la 360Fly tient dans une main grâce à sa forme sphérique et son petit diamètre de 61mm. La 360Fly filme à 360 degrés à l’horizontale et à 240 degrés à la verticale.

Elle est aussi connectée au Wi-Fi. Un bémol cependant : la 360Fly est compatible uniquement avec certains modèles Android et iOS. Disponible ici

Project Beyond de Samsung, l’image 3D

La Project Beyond

La Project Beyond

Comme la Vuze citée plus haut, la caméra Project Beyond est conçue pour reproduire des images en direction de la réalité virtuelle, son atout majeur. Cette caméra filme en 3D sur 360 degrés. Elle pourra retransmettre également en direct les images filmées. La société coréenne ne donne pas plus d’informations sur sa nouvelle technologie.

KeyMission 360 de Nikon

La KeyMission 360

La KeyMission 360

Disponible au printemps 2016, la caméra KeyMission 360 enregistre des images à 360 degrés en résolution 4K UHD. L’Ultra Haute Définition est l’atout majeur de cette caméra révolutionnaire qui dispose de deux capteurs; lesquels vont restituer une image sphérique où la qualité a des chances d’être très prometteuse grâce notamment à un stabilisateur intégré. La caméra a donc fait fureur au CES 2016 à Las Vegas. Également étanche et résistante aux températures extrêmes (jusqu’à -10°), la KeyMission 360 de Nikon peut être immergée dans les profondeurs jusqu’à 30 mètres. Pas besoin d’équipements supplémentaires. Elle résiste aussi aux coups, chocs et autres chutes. Évidemment, la caméra est équipée d’une connectivité Wi-Fi.

La Kodak PixPro SP360, la cam d’action

La Kodak SP360

La Kodak PixPro SP360

Abordable et pratique, la caméra d’action PixPro SP360 filme à 360 degrés mais aussi en mode standard Full HD. Elle se présente sous la forme d’un petit boîtier qui lui aussi résiste aux coups, chocs, aux éclaboussures et à la poussière. Elle est vraiment petite, pas plus grande qu’une boîte de pellicule. L’avantage ? Elle est fournie avec une batterie d’accessoires en tout genre. On retrouve : deux caissons de protection, un standard et l’autre étanche, des protections pour l’objectif, une fixation ventouse, des bouchons d’objectifs, des harnais, des vis, chargeurs, étui de transport, câbles… Voilà un bon rapport qualité/prix. Disponible ici

OZO, quand Nokia cible les professionnels

La Nokia OZO

La Nokia OZO

Si la plupart des caméras citées ci-dessus sont relativement abordables, il n’en est rien de la OZO de Nokia. Disponible en précommande pour une livraison au premier trimestre 2016, le périphérique sphérique de la firme est en effet facturé seul à 60 000 dollars. Avec ses 8 capteurs 2K x 2K qui filment à 30 images par seconde à 360 x 180 degrés, cette caméra s’adresse donc avant tout aux professionnels qui ont les moyens

Également capable de capturer le son à 360 degrés, la OZO est donc clairement orientée vers la réalité virtuelle avec la possibilité de diffuser vers un casque ou de stocker sur des modules SSD. Bien entendu compatible Wi-Fi pour par exemple se brancher à un drone, la caméra de Nokia propose enfin des accessoires comme une station de docking ou des cartouches mêlant stockage et batterie en plus.

L’attendue Spericam 2

Sphericam 2

Sphericam 2

Elle aussi assez onéreuse (2500 dollars en précommande avant de repasser à 3000 dollars), la Spericam 2 est passée avec succès par KickStarter et prévoit de sortir en février/mars. Avec ses 6 lentilles et 4 microphones, elle enregistre à 360° en 4K à 30 ou 60 images par seconde pour proposer du contenu sur tous les supports, dont les casques de réalité virtuelle.

Elle dispose bien entendu du Wi-Fi, mais aussi d’un port USB type C ou encore de 8 trépieds. Avec son petit corps en aluminium, la caméra tient dans la main et peut vous suivre partout. Enfin, 6 cartes microSD sont présentes pour un stockage total de 768 Go, soit 85 minutes de film en qualité lossless RAW.

Bublcam, la solution complète

La Bublcam

La Bublcam

Facturée 799 dollars et dotée d’une date de livraison inconnue suite à une forte demande, la Bublcam arbore elle 4 capteurs de 5MP pour filmer à 360° jusqu’à 30 images par seconde. La caméra peut-être contrôlée directement ou via une application iOS/Android via Wi-Fi tandis qu’elle permet de prendre des photos en HDR et des time lapse.

Le stockage est assuré via un emplacement pour carte microSD et la Bublcam propose 2 modes de capture vidéo qui font varier la résolution maximale supportée : en multiplex (le contenu de chaque capteur dans un carré) ou en equirectangulaire (une seule vue étirée composée des images des 4 capteurs). Enfin, une application web permet de stocker, modifier et partager aisément ses « bubls », c’est-à-dire ses fichiers à 360°.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform