Clicky



Bons Plans

Bayonetta : la version PC est un franc succès pour PlatinumGames

Publié le
Succès total pour Bayonetta sur PC.

L'arrivée de Bayonetta en 4K sur PC a plus que ravi les fans des productions du studio PlatinumGames puisque cette version a réalisé d'excellentes ventes pendant sa première semaine de lancement.

Après le succès surprise de la version PC de Valkyria Chronicles avec plus de 500.000 ventes sur Steam, voilà que Bayonetta sur PC va tenter de faire aussi bien voire mieux puisque l’organisme SteamSpy annonce que le titre du studio japonais PlatinumGames s’est déjà écoulé à 102.120 copies sur la plateforme de téléchargement de l’éditeur américain Valve depuis une semaine (disponible depuis le 11 avril pour 19,99 euros).

Ces bonnes ventes devraient encore plus convaincre certains éditeurs de laisser PlatinumGames proposer des portages PC de ses productions, comme le laissait entendre un porte-parole du studio : “Si cela dépendait de nous, nous porterions tous nos jeux sur PC, mais tout dépend des éditeurs. (…) Notre moteur maison actuel est désormais construit autour d’un développement cross-platform pour PC, donc je pense que c’est plus facile d’éviter divers soucis à l’avenir.

Bayonetta : un beat’em all sexy

Dans un monde où la magie règne s’affrontent les sorcières de l’Umbra, maîtresses des forces des ténèbres, et les sages de Lumen, défenseurs de la lumière. Bayonetta, une femme séduisante au caractère bien trempé et dotée de pouvoirs magiques, est la dernière à maîtriser les arcanes de l’Umbra. Vingt ans plus tôt, elle se réveille dans un cercueil immergé au fond d’un lac.

Celui-ci est découvert par le père de Luka, un journaliste à la poursuite de Bayonetta car il est persuadé que c’est elle qui est responsable de la mort de son père, décédé dans des circonstances mystérieuses. Incapable de se souvenir de son passé, Bayonetta continue de mener un combat contre les anges pour rester en vie avec l’assistance d’Enzo, son informateur favori, et de Rodin, un démon armurier et tenancier d’un bar appelé les Portes de l’Enfer.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform