Clicky



Bons Plans

Parrot : et maintenant, un drone d’entrée de gamme !

Publié le | Modifié le
Le nouveau Parrot Swing.

Alors que son aile volante, la bien nommée Disco, s’apprête à investir le marché, Parrot profite de la fin de la période estivale pour dévoiler non pas un mais deux nouveaux Minidrones.

La famille des drones Parrot s’agrandit, et accueille deux nouveaux venus, les Parrot Swing et Parrot Mambo. Quand le premier va mettre en avant une capacité à décoller à la verticale, le second va s’affirmer comme un drone évolutif.

Swing, comme son nom l’indique

Présenté comme le premier Minidrone avion à décollage vertical, le Parrot Swing va être en capacité de passer du mode quadricoptère au mode chasseur en un clin d’œil. Particulièrement léger (73gr), il arbore une forme en X qui lui permet de voler à la fois horizontalement et verticalement, avec des pointes à 30 km/h. Taillé pour les adeptes de drones nerveux, capables d’assurer au moins quelques figures dans les airs, le Swing est dixit Parrot en mesure de réalise des demi-tours, des demi-tonneaux, des tonneaux à facettes, des loopings et demi-loopings, le tout en déployant une certaine grâce. Il faut dire que la présence d’un pilote automatique facilite un peu la tâche. Revendiquant une autonomie jusqu’à 8 minutes selon le mode de pilotage, le Parrot Swing, dans sa version accompagnée d’un module de commande Parrot Flypad, sera vendu 139 euros.

La commande Parrot FLYPAD.

La commande Parrot FLYPAD.

Mambo, mambo, hey, hey !

Evoquons ensuite le cas du Mambo, un drone évolutif qui va embarquer tout un tas d’accessoires connectés permettant au choix d’attraper des objets, de lancer des projectiles ou d’éclairer les zones sombres. En fait, il s’agit plus d’un robot miniaturisé que d’un drone : piloté à l’aide d’une manette dédiée Flypad, il est également compatible avec une application dédiée FreeFlight Mini, qui va servir à activer ses accessoires à distance. Capable de transporter des objets de 4 g, de tirer sur des cibles à 2 mètres de distance grâce à son chargeur de 6 billes, il va malgré tout pouvoir atteindre des pointes de vitesse de 30km/h et réaliser quelques figures aériennes. Attendu dans le courant du mois de septembre, il sera vendu 119 euros avec 2 accessoires.

Le Parrot Mambo.

Le Parrot Mambo.

Crédits Photos : Parrot
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform