Clicky



Bons Plans

Apple Music s’incline devant Taylor Swift

Publié le

Apple vient de céder devant les menaces de Taylor Swift en déclarant que les artistes seraient bien rémunérés au cours de la période d’essai gratuite d’Apple Music.

Cela n’a échappé à personne, Apple s’apprête à faire son entrée fracassante dans le domaine du streaming musical. Une arrivée tardive alors que Deezer et Spotify se taillent la part du lion dans un secteur ou Apple pourrait bien venir bousculer les règles établies. Si en tant que consommateurs, nous ne pouvons que nous réjouir d’une telle arrivée, du côté des artistes, la pilule est un peu plus dure à avaler, notamment en ce qui concerne la redistribution des droits d’auteur.

La super star Taylor Swift en personne est montée au créneau via une lettre ouverte contre Apple Music menaçant de boycotter la plateforme. Aujourd’hui, la firme de Cupertino vient de se ranger du côté de l’artiste.

Taylor Swift fait plier Apple

La raison de la colère de l’artiste, la non-rémunération des artistes lorsque les nouveaux abonnés d’Apple Music étaient dans leur période de 3 mois gratuits. La star américaine avait écrit sur son compte Tumblr qu’elle trouvait « choquant et décevant » qu’Apple Music ne la paie pas pour les chansons écoutées en ligne gratuitement. Elle assurait alors qu’elle parlait au nom de tous les artistes « qui redoutent de s’exprimer publiquement parce qu’on admire et on respecte tant Apple ».

Un coup de gueule salutaire puisque la firme de Cupertino a annoncé aujourd’hui que les artistes seraient finalement rémunérés lors de cette période d’essai. Eddy Cue, vice-président des services internet et logiciels chez Apple a annoncé la nouvelle sur son compte Twitter.

Après Spotify, Apple subit la colère de Taylor Swift

La chanteuse a réagi à la nouvelle en se déclarant « soulagé » sur Twitter et de son côté, Apple s’évite un nouveau scandale, car Taylor Swift n’est pas du genre à faire de fausses promesses. La chanteuse avait déjà fait le même coup à Spotify qu’elle jugeait trop pingre dans la redistribution aux artistes et avait mis ses menaces à exécution en retirant l’intégralité de sa discographie de la plateforme.

Apple Music peut donc préparer sereinement son lancement prévu le 30 juin.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform