Clicky



Bons Plans

Apple : Abandon d’Intel sur Mac, la solution ARM privilégiée ?

Publié le

Apple pourrait abandonner Intel et privilégier une solution ARM. Cette rumeur circulait déjà sur la toile, mais Bloomberg vient à nouveau de communiquer sur cette information.

Dès le mois d’octobre, Bloomberg indique qu’Apple pourrait abandonner les processeurs Intel sur les Mac. Selon les dernières informations transmises par l’agence de presse, cette éventualité serait en  train de se confirmer « Apple explore les moyens de remplacer les processeurs Intel dans ses ordinateurs Mac ». Ce sont des sources internes qui se sont confiées à Bloomberg. Ce dernier indique qu’une solution ARM serait privilégiée avec une association à des puces maison (A5, A6). Cette stratégie d’Apple serait cohérente puisque la société à la Pomme utilise déjà ce concept pour les appareils comme l’iPhone ou encore l’iPad. Le Mac OS pourrait ainsi se rapprocher davantage du système iOS. Ces données sont encore des rumeurs et les sources indiquent que l’entreprise réfléchit à cette éventualité, pour l’instant rien n’est prévu à court terme.

Unifier la gamme de processeurs

Apple mettra en place ce système de duo sur ordinateur lorsqu’il sera aussi efficace que celui utilisé par les tablettes et les Smartphones. Bloomberg indique « Les ingénieurs d’Apple pensent désormais que les puces utilisées dans les périphériques mobiles seront un jour assez puissantes pour équiper les ordinateurs portables et de bureaux de la gamme Macintosh ». Si toutefois, les Mac n’utilisent plus les processeurs Intel, cette situation sera difficile pour ce dernier. Cette décision mettrait donc un terme à plusieurs années de partenariat. En 2005, Apple avait fait le choix de collaborer avec Intel, car les microprocesseurs étaient plus performants. Au début, les résultats n’ont pas réellement été positifs, mais au bout de quelques temps, la collaboration Apple/Intel fonctionne très bien.

Apple pourrait ainsi unifier sa gamme de processeurs tout en simplifiant les phases de développements entre les plateformes. Bloomberg estime que des signes pourraient témoigner du rapprochement des Mac vers les terminaux iOS. Le départ de Scott Forstall permettrait ainsi à Bob Mansfield de plaider la cause d’un tel rapprochement, car il a toujours été un fervent défenseur de cette stratégie.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform