Clicky

Leo’s Fortune : le plus beau jeu de l’année sur iOS !

Par Nicolas Catard,  publié le 4 juin 2014 à 15h00, modifié le 4 juin 2014 à 15h12.
 7 minutes

Leo's Fortune est un jeu sublime sur iOS qui mêle plate-forme et puzzles, et qui déchire les yeux.

Il n’est nullement besoin d’en mettre plein les yeux à coup d’explosions, de rendus 3D photoréalistes ou de vitesses extrêmes pour qu’un jeu soit réussi. Il suffit d’un bon dosage de gameplay efficace, de graphismes agréables, d’une durée de vie honnête et d’une difficulté progressive.

Et lorsqu’un titre qui réunit tout cela nous procure en plus des émotions, on peut vraiment parler d’effet Waouh !

C’est exactement ce que j’ai ressenti en jouant à Leo’s Fortune. Un jeu de plateforme absolument sublime qui tourne sur iOS en version universelle (iPhone, iPodTouch et iPad.)

L’histoire est assez classique mais le héros l’est beaucoup moins. Leo est une boule de poils, au vrai sens du terme. Une boule de poils moustachue qui plus est. On est ici vraiment très loin des canons habituels du jeu vidéo, qu’ils soient bodybuildés ou hypersexy (et ça vaut aussi bien pour les héros que les héroïnes).

Pour se mouvoir, Leo peut avancer ou reculer, et gonfler. Et quand il gonfle, il prend de l’altitude. Et en combinant les mouvements latéraux et la gonflette, il peut sauter sur de belles longueurs. Et vous devrez d’ailleurs faire preuve d’une véritable maîtrise de la gonflette et du déplacement en prenant de la vitesse pour passer certains murs à angle droit. Ce n’est pas évident, mais une fois qu’on a compris la technique, ça va bien mieux pour la suite !

Leo doit aussi se servir d’objets comme des caisses en bois ou même des pierres pour agir comme poids lui permettant de faire pencher des plate-formes dans un sens afin de s’en servir comme tremplin sur le coté opposé. Si vous êtes fâché avec les règles de la physique, vous aurez sans doute un peu de mal à tout comprendre…

Il vous faudra d’ailleurs apprendre à maîtriser les sauts, tant les différentes plate-formes sur lesquelles notre poilu verdâtre doit atterrir sont parfois un peu lointaines ou difficiles d’accès.

Mais à l’inverse, Leo peut aussi se glisser sous des plates-formes sous lesquelles il arrive à passer en aplatissant son corps. La physique du personnage de Leo est d’ailleurs assez incroyable. Il semble presque élastique, comme une balle rebondissante, mais il reste pourtant attachant et surtout, très réaliste.

Leo, une boule de poils, la moustache en plus

Passons au jeu lui-même. L’aventure de Leo est un mélange de passage de plate-forme et de puzzles. Avancer dans le jeu est très agréable, car la fluidité est vraiment parfaite, et on se balade dans des décors sublimes, qui de tableaux en tableaux, donnent l’impression de voyager dans le monde entier dans des pays chauds, froids, et même dans les fonds marins.

Sans exagérer, je n’ai jamais vu un jeu de plate-forme aussi beau de ma vie sur une plate-forme mobile. Même en comparant avec Child Of Light, de Ubisoft, je trouve que Leo’s Fortune est un cran au-dessus.

Les puzzles, quant à eux, sont nombreux, très variés et parfois bien tordus, mais toujours compréhensibles. D’ailleurs, vous pouvez recommencer autant de fois que nécessaire car il n’y a pas de notions de vies limitées. Quand on meurt, on recommence à l’infini, si besoin est. On remarquera à ce sujet un petit grommellement de soulagement de la part de Leo lorsque vous réussirez à passer un endroit difficile et après plusieurs tentatives échouées.

Certains tableaux donneront des sueurs froides

Les puzzles sont parfois des épreuves incitant à viser juste, parfois à comprendre une logique pour débloquer une porte, un passage, et ce, en actionnant des objets un peu plus loin dans la scène en question. Parfois, réussir à débloquer une ouverture vous demandera énormément de patience, comme par exemple aller chercher deux caisses dans une zone perchées dans un arbre, et les faire tomber au fond de l’eau pour agir comme un poids qui fera descendre une herse vous empêchant de passer par un petit passage délicat…. Certains de ces tableaux vous donneront des sueurs froides, et vous donneront envie de jeter votre iPad par la fenêtre, mais la difficulté n’est pas insurmontable, il faut juste garder son calme et insister. Et heureusement, on ne rencontre pas ce genre difficulté sur tous les tableaux.

Même sil faudra vous creuser la tête, vous ne devriez pas trop perdre de temps à comprendre ce qu’il faut faire, puisque la difficulté est correctement dosée et apparaît de manière évolutive.

Ainsi, au tout début, comprendre comment on fait basculer une planche de bois pour s’en servir de tremplin vous aidera à comprendre d’autres puzzles plus complexes qui vous attendront dans les tableaux suivants.

Les puzzles ne sont pas l’activité principale du jeu, qui est vraiment un jeu de plate-forme, mais ils viendront doser la difficulté et apportent un changement de rythme à l’aventure. Une excellente idée pour ne pas se lasser.

Léo devra aussi donner de son corps pour résoudre certaines énigmes. Ainsi, vous devrez le faire cogner contre des parois en bois pour déplacer des blocs donnant accès à une ouverture si fine, qu’il devra littéralement s’aplatir.

Leo’s Fortune, il n’y a pas de temps imposé

A chaque tableau, c’est un enchantement pour les yeux. Des tonalités chaudes succèdent à des tableaux aux couleurs plus froides, Dans Leo’s Fortune, il n’y a pas de temps imposé et chaque tableau peut être terminé à son rythme, on peut donc réellement s’arrêter pour admirer le paysage !

Un petit regret, Leo est bien seul dans son aventure, puisqu’aucun ennemi ne viendra lui barrer la route.

Pas d’ennemi ni de temps imposé : parfait pour apprécier le paysage

En revanche, il est possible de poursuivre des challenges spécifiques dans le jeu. Si vous terminez les tableaux en un temps record, vous serez récompensé par une étoile.

Une seconde étoile soulignera votre capacité à ramener le maximum de pièces, car on le rappelle, l’aventure de Leo est une quête pour récupérer le trésor qui lui a été volé.

Un bon dosage de difficulté

Et enfin, une dernière étoile viendra récompenser votre agilité et le fait de terminer les nouveaux avec le moins de vies perdues possibles. Le bon dosage de difficulté permet à quiconque, jeune ou moins jeune, d’y prendre du plaisir.

En collectionnant les étoiles, vous aurez accès à des niveaux bonus, qui prolongerons encore le plaisir.

Je me répète sans doute, le jeu est absolument sublime. Que ce soit sur iPad ou sur iPhone ou iPhod Touch, au minimum sur iOS7, la fluidité est parfaite et les décors déchirent les yeux de bonheur. A noter que la sauvegarde sur iCloud vous permet de reprendre sur iPad là où vous vous êtes arrêté sur iPhone ou iPod Touch et inversement.

Et quand on voit le prix du titre : 4,49 €, on se dit qu’on aurait été ravi même si celui-ci était sorti sur PS4 et aurait couté 4 fois plus cher.

Apple Design Award à la WWDC 2014

Et encore, c’était sans compter la distinction prestigieuse que vient de recevoir le jeu cette semaine. Leo’s Fortune a en effet été récompensé d’un Apple Design Award à la WWDC 2014. Pour fêter cela, le titre voit son prix passer en promo à 2,69 € pour une durée limitée ! Vous n’avez plus aucune raison pour ne pas craquer !

Et quant à la note que j’attribue à Leo’s Fortune, je n’hésiterais pas à donner un bon 9,5 / 10, le demi point perdu l’est par l’absence d’ennemis dans le titre, ce qui aurait contribué à donner une peu plus de challenge au titre.

Découvrez Leo’s Fortune sur l’AppStore

En savoir plus

Newsletter Begeek


Recevez le meilleur de Begeek sélectionné par la rédaction.


Recevez chaque jour notre sélection de bons plans !

Contenu sponsorisé