Clicky



Bons Plans

Le FBI démantèle le plus important forum de piratage

Publié le | Modifié le

Le FBI, avec l'aide de 20 pays, vient de frapper un grand coup dans le domaine de la cybercriminalité en mettant fin aux agissements d'un des plus importants forums de piratage. 28 personnes ont été interpellées.

Ce sont les autorités judiciaires américaines qui ont rendu public cette nouvelle. Le FBI et Europol, avec la participation de 20 pays, ont réussi à démanteler le forum Darkode, un des plus importants forums de piratages informatiques. Plus de 70 personnes ont été arrêtées ou sont activement recherchées.

C’en est fini du forum de piratage Darkode

C’est une grande victoire pour le FBI et Europol, le forum Darkode où se rassemblaient les pirates informatiques les plus doués afin de s’échanger informations, savoir-faire et autres malwares, a été finalement fermé. Ce sont 20 pays dont les Etats-Unis, le Royaume Uni, l’Allemagne, Israël, la Suède, le Brésil ou encore le Nigeria qui ont participé à cette grande opération baptisée “Shrouded Horizon”. L’opération continue, 70 membres sont activement recherchés et 28 ont été interpellés. En tout le forum comptait entre 200 et 300 membres, triés sur le volet pour leurs compétences dans la cybercriminalité. Selon Europol, c’était un des plus actifs dans son domaine.

Parmi les personnes qui ont été interpellées se trouveraient l’administrateur du site et le créateur du malware Dendroid, particulièrement sophistiqué.

Darkode : une vraie menace pour la société

David Hickton, le secrétaire américian à la justice parle de Darkode en le qualifiant de “ruche de cybercriminels”. “Sur les quelques 800 forums Internet de cybercrime à travers le monde, Darkode représentait la menace la plus grave contre les données informatiques aux Etats-Unis et à l’international, et le plus sophistiqué en langue anglaise” a-t-il déclaré.

Les membres de ce forum menaçaient les gouvernements, les entreprises et aussi les particuliers. Ils sont originaires du monde entier, américains, suédois, slovaques, pakistanais, russes, espagnols ou encore algériens échangeaient leurs connaissances afin d’infecter les PC du monde entier avec des virus toujours plus sophistiqués. “Cette opération est un exemple majeur de ce que les autorités judiciaires du monde entier peuvent accomplir quand elles travaillent étroitement pour neutraliser le marché mondial du cybercrime” commentait Leslie Caldwell, le ministre américain adjoint de la Justice.

Source : LaPresse.ca
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform