Clicky



Bons Plans

Twitter a 10 ans, et ensuite ?

Publié le
Twitter, réseau mondial. Twitter, réseau mondial.

Il y a 10 ans, Jack Dorsey postait le premier tweet. En 2016, Twitter est un paradoxe, combinant à la fois une indéniable puissance en terme de communication et une certaine fragilité économique.

En 2006, c’était Twittr, le « e » n’est apparu qu’un peu plus tard, en 2007. Le 21 mars 2006 donc, son fondateur Jack Dorsey envoyait son premier tweet : « Just setting up my twittr » (« Je mets en place mon twittr »).

10 ans après jour pour jour, qu’est devenu le réseau social, et surtout où va-t-il ? Si l’on ne regarde que les 320 millions d’utilisateurs et les 12 milliards de dollars de capitalisation en bourse, Twitter est bel et bien une réussite. Mais la monétisation n’est pas simple, et le tassement de son audience peut inquiéter.

Twitter, une économie bancale…

D’un côté pourtant, le chiffre d’affaires progresse toujours, passant en 2014 de 1,4 milliard de dollars à 2,2 milliards à la fin de l’année dernière. Mais il convient d’adopter un autre angle de vision pour mieux se rendre compte de la situation actuelle. En effet, la cote en bourse n’a cessé de dévisser ces derniers mois, et côté forces vives, plusieurs cadres sont partis. Sans compter que la hausse du chiffre d’affaires s’est accompagnée d’une perte de 521 millions de dollars en 2015.

La perte de 75% de la valorisation boursière peut s’expliquer en partie par les problèmes que rencontre la plateforme de mico-blogging à monétiser. Mais l’explication est sans doute aussi ailleurs.

… et une audience qui ne décolle pas

Et c’est du côté des utilisateurs qu’elle serait à chercher. En effet, après une hausse très importante du nombre de ces derniers (54 millions en 2010, 320 millions aujourd’hui), Twitter a perdu des membres au premier trimestre de cette année. Et ceux qui restent passent de moins en moins de temps sur le réseau, en comparaison avec Facebook, pour ne citer que l’un de ses concurrents.

Dès lors, quel avenir pour l’oiseau bleu ? Le quotidien Les Echos échafaude plusieurs plans. Le premier est optimiste, qui prédit une nouvelle du nombre d’utilisateurs grâce à la mise en place de nouveaux acquis tels que Periscope (et la publicité qui va avec). Ou bien, Twitter peut modifier son modèle économique du tout au tout, en passant à un système, par exemple, de donations et en laissant tomber la monétisation par la publicité. Plus radical, un scénario de disparition pure et simple est aussi à entrevoir, ou bien encore un rachat par un autre énorme acteur du web.

Crédits Photos : Pixabay / CC0 Public domain
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform