Clicky



Bons Plans

Star Wars 7, Le Réveil de la Force : notre avis avec et/ou sans spoilers

Publié le | Modifié le

Nous sommes sortis du cinéma il y a peu et voici notre avis sur Star Wars, Épisode 7 : Le Réveil de la Force. Garanti sans spoilers. Ou avec, si vous l'avez déjà vu.

Habituellement, lors de l’écriture d’une critique il est de bon ton que l’auteur s’efface totalement afin de donner un avis parfaitement objectif. Cependant, pour une franchise aussi adulée et médiatisée que Star Wars, nous allons faire une exception pour replacer les choses dans leur contexte. Nous étions 3 de la rédaction dans la salle pour voir Star Wars, Épisode VII : Le Réveil de la Force. Un gros fan, un pas spécialement fan qui souhaitait simplement passer un bon moment de divertissement, et enfin votre serviteur, énorme adepte de science-fiction qui n’a rattrapé Star Wars que tardivement et qui préfère largement d’autres univers (Mass Effect, Battlestar Galactica, Firefly…etc.).

Particulièrement fatigué par la médiatisation à outrance et la hype ambiante, je n’ai pourtant pas eu à faire beaucoup d’effort pour réellement apprécier le film, tout simplement parce qu’il est très bon. Cet avis est d’ailleurs partagé par mes camarades aux attentes variées. Notre article va tout d’abord revenir sans spoilers sur le film, mais se penchera un peu plus en détail dessus dans sa seconde partie, avec spoilers.

Un excellent premier film pour une trilogie prometteuse

Ce paragraphe va traiter du scénario, sans en dire plus que ce qui est déjà dévoilé dans les bandes-annonces. Si vous avez réussi à rester complètement vierge sur ce SW7 (bravo, déjà) et que vous souhaitez le rester, passez au suivant. Plusieurs dizaines d’années après la bataille d’Endor de l’épisode VI (Le Retour du Jedi), le Premier Ordre a pris la relève des restes de l’Empire et la Résistance menée par Leia Organa aurait bien besoin de l’aide du dernier Chevalier Jedi, Luke Skywalker, malheureusement disparu depuis. C’est dans ce contexte que vont se croiser de nouveaux personnages : Finn (John Boyega), un Stormtrooper du Premier Ordre qui déserte, Rey (Daisy Ridley), une pilleuse d’épaves, ou encore Poe Dameron (Oscar Isaac), un pilote de la Résistance.

Tout ce beau monde (accompagné du très craquant et drôle droïde BB-8, mais aussi du célèbre duo Han Solo et Chewbacca) va être amené durant leur recherche de Luke Skywalker à affronter Kylo Ren (Adam Driver), un Chevalier de Ren, c’est-à-dire un Jedi du côté obscur. Et nous n’en dirons pas plus.

Ce qui frappe particulièrement dans cet épisode, c’est comment J.J. Abrams parvient à trouver un équilibre entre nouveautés et hommages. Moderne à la manière de la deuxième trilogie tout en en évitant tous les pires aspects et fort de nouveaux personnages frais, SW7 est aussi bourré à ras bord de clins d’oeil à l’univers et aux anciens films. Les fans apprécieront assurément, même si du coup l’impression d’avoir déjà vu certains passages est régulièrement présente. À titre absolument personnel, j’ai trouvé les rebondissements de l’histoire particulièrement téléphonés (notamment à cause des bandes-annonces), mais cela n’a pas gâché la projection.

De même, on tentera d’excuser les héros qui deviennent des pilotes et combattants hors du commun en 30 secondes ou à l’inverse les méchants entrainés depuis l’enfance et qui pourtant ratent un Wookiee dans un couloir.

J.J. Abrams génère un nouvel espoir

Le jeu d’acteur est correct (en dehors du méchant qui aurait mieux fait de garder son casque tout du long), la réalisation, les combats et les effets spéciaux font mouche et à la musique John Williams fait du John Williams, même s’il faudra réécouter l’OST pour y trouver une piste plus efficace qu’une autre. Même si l’on reste sur sa faim sur quelques éléments (traités avec spoil plus bas), cet épisode VII fonctionne et les 2h passent parfaitement.

En revanche il est clair que pour pleinement apprécier et comprendre cet épisode, il faudra avoir vu les précédents, notamment afin de saisir les liens entre les différents personnages et saisir les clins d’oeil. Enfin, et même si ce n’est pas plus choquant que cela, quelques dialogues tombent à plat (surtout en VF, malgré une qualité globale très bonne).

Avec Star Wars, Épisode VII : Le Réveil de la Force, J.J. Abrams signe un excellent film et un excellent Star Wars. Ce premier opus de la nouvelle trilogie manque peut-être d’un truc ou deux pour devenir véritablement culte, mais il permet en tout cas de très bien démarrer cette nouvelle saga et l’épisode VIII parait particulièrement loin.

Notre avis un peu plus détaillé (AVEC SPOILERS)

Ici nous nous adresserons uniquement à ceux qui ont vu le film (ou à ceux qui n’en ont rien à faire d’être spoilés). Si ce n’est pas votre cas, ne restez pas là. Loin de nous l’idée d’analyser complètement le film, puisque nous souhaitons juste mettre en avant quelques éléments que nous avons particulièrement appréciés ou à l’inverse trouvés dommage.

Toujours là ?

Allons-y.

  • Les clins d’oeil aux anciens films que nous avons préférés : les présences de C-3PO (malgré une première apparition un peu too much me souffle-t-on), de R2-D2, de l’amiral Ackbar et du Faucon Millenium, la reprise évidente de la Cantina sur Takodana, la “maison” de Rey dans le désert qui est en fait un AT-AT détruit, Maz Kanata qui rappelle clairement Yoda
  • Ceux que nous avons trouvé un peu lourds ou ratés : une méga étoile noire avec un point faible ? vraiment ? encore ? Trop rapides références à Dark Vador et au passé en général
  • Le vrai grand méchant, Snoke, en plus d’avoir un nom ridicule, est presque trop mystérieux et on aurait aimé en savoir plus sur le leader du Premier Ordre
  • Toujours chez les méchants moyens, Kylo Ren n’est pas particulièrement réussi (surtout en VF, gros manque de charisme malgré son côté torturé prometteur) et le capitaine Phasma est au final un gros pétard mouillé
  • Pas assez de Luke Skywalker ! Avec l’âge Mark Hamill gagne en classe et vivement la suite !
  • La bande-annonce essaye de semer le doute sur le fait que Finn deviendra Jedi, mais il devient trop vite évident que ce sera Rey (et qu’elle est d’ailleurs sacrément déjà douée sans entrainement…)
  • De même, un plan de la bande-annonce rend évident que Kylo Ren alias Ben Solo va tuer son père lors de leur discussion sur le pont, dommage
  • Le saviez-vous : le Stormtrooper que Rey contrôle avec la Force pour s’échapper est incarné par… Daniel Craig, qui était dans les mêmes studios pour le tournage de 007 Spectre !
  • Qui est véritablement Rey ? La fille de Luke ?
  • Pas mal de coïncidences et quelques facilités scénaristiques un peu regrettables

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform