Clicky



Bons Plans

Le rapprochement Orange-Bouygues est sur le point d’aboutir

Publié le
stephane richard orange

Les négociations sont "sur le point d’aboutir" déclarait Stéphane Richard, le patron d'Orange, concernant le mariage entre l'opérateur historique et Bouygues Télecom.

Alors qu’Orange présentait hier ses nouveautés, dont la nouvelle Livebox, Le patron de la société, Stéphane Richard, est forcément revenu sur le rapprochement entre sa compagnie et Bouygues Telecom. Les discussions avancent et seraient sur le point d’aboutir déclarait-il.

Les discussions sur le sort de Bouygues en cours d’aboutissement

Depuis 2 mois et demi le monde des télécoms est en ébullition suite à l’annonce de la volonté d’Orange de racheter son concurrent Bouygues Telecom. En marge du « Show Hello », durant lequel l’opérateur historique a présenté ses nouveautés, Stéphane Richard s’est exprimé sur le dossier. « C’est un travail qui s’est engagé il y a maintenant plusieurs semaines » et « ces discussions sont sur le point d’aboutir. On est à peu près d’accord sur les grandes masses de cette répartition« , déclarait-il.

Les négociations se font à quatre, en incluant les deux autres opérateurs Free et SFR, qui devront racheter une grande part des actifs de Bouygues Telecom. « Aucun des acteurs n’a la capacité de reprendre la totalité des clients, du réseau, des fréquences ou des boutiques de Bouygues Telecom » alors « cette opération repose sur la capacité des trois opérateurs, qui pourraient rester (…), de se mettre d’accord sur les modalités de répartition de ces actifs », précisait le dirigeant.

L’opération à 50% de chances de réussir

L’opération doit aboutir d’ici la fin du mois déclarait Stéphane Richard au micro de RTL hier. Il estime que les chances de réussir sont de 50%. Les discussions sur la répartition des actifs de Bouygues entre Free et SFR sont pratiquement bouclées. Les 2 opérateurs se partageraient les 300 boutiques, Free récupérerait les antennes et les fréquences contre 2 milliards d’euros et SFR pourrait débourser 4 milliards d’euros pour récupérer les clients des réseaux mobiles et fixes de Bouygues.

Seulement le PDG d’Orange rappelait que « le partage des actifs n’est qu’une étape dans le projet de rachat de Bouygues Telecom. Elle est indispensable, certes, mais il y en aura beaucoup d’autres« . Il faudra notamment négocier avec l’Etat qui veut garder ses 23% du capital.

Source : lesechos.fr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform