Clicky



Bons Plans

Facebook acquiert Pebbles Interfaces pour renforcer Oculus

Publié le | Modifié le

Spécialisée dans les mouvements des mains et des doigts, Pebbles Interfaces est officiellement racheté par Facebook qui souhaite renforcer son casque de réalité virtuelle. La somme de 60 millions de dollars est avancée.

Facebook n’en a pas fini avec ses folies dépensières. Quelques mois après avoir racheté Thefind, le réseau social américain continue ses emplettes du côté d’Israel en rachetant Pebbles Interfaces. Assez inconnue du grand public, cette société n’est en revanche pas inconnue de Facebook qui avait déjà collaboré avec Oculus, le casque virtuel, appartenant justement à Facebook depuis l’année dernière.

Cette acquisition permettra à Oculus d’avoir une experience plus importante dans l’immersion, puisque Pebbles Interface s’était déjà illustrée en permettant aux utilisateurs ayant le casque sur leur tête de pouvoir voir leurs mains.

Pebbles Interfaces racheté pour 60 millions de dollars

Fondée en 2010, Pebbles Interfaces avait effectué une levée de fonds de 11,5 millions de dollars auprès de Sandisk et de Xiaomi. Selon les premières indications du Wall Street Journal, Facebook aurait déboursé 60 millions de dollars pour acquérir la start-up israélienne.Un chiffre non commenté ni du côté de Facebook, ni du côté de Pebbles Interfaces, mais cette dernière a tout de même pris quelques minutes pour se réjouir de son arrivée chez Oculus :

« Nous avons toujours cru que l’informatique visuelle serait la prochaine plate-forme importante dans la vie de tous les jours, et nous sommes très heureux de rejoindre l’équipe Oculus pour réaliser cette vision pour l’avenir “.

Facebook a de grands projets pour Oculus

Avec cette nouvelle acquisition, Facebook entend renforcer de manière drastique, son casque à réalité virtuelle, racheté en mai dernier pour 2 milliards de dollars. L’objectif est clair, Facebook espère conquérir à la fois le monde du gaming, mais aussi le grand public. Interrogé par Techcrunch, Facebook espère que cet achat permettra aux équipes de développeurs de  « faire avancer la réalité virtuelle, le tracking et les interactions homme-machine ».

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform