Clicky



Bons Plans

Pokemon GO : 84% d’utilisateurs en moins depuis juillet 2016 aux USA

Publié le
Le Festival Aquatique sur Pokémon Go

Le nombre de joueurs de Pokemon Go a drastiquement baissé depuis la sortie du titre l’été dernier. Mais selon Niantic, 65 millions de joueurs partent à la chasse chaque mois.

À moins d’être sur la Lune ou perdu dans le désert, vous n’avez pas pu échapper à la déferlante Pokémon Go l’été dernier. Le jeu de Niantic Lab a en effet occupé une grosse place dans la scène médiatique, faisant parfois la une des journaux nationaux.

Effet boule de neige oblige, plus on parlait du jeu, et plus les gens se ruaient sur ce dernier. Mais très vite, par manque de mise à jour sérieuse pendant un certain temps, les gens ont commencé à se détourner du titre, si bien que le nombre d’utilisateurs du jeu est en chute libre, notamment sur le marché américain.

-84 % en 6 mois

Lors du premier mois d’exploitation aux États-Unis, 30 millions de joueurs réguliers lançaient l’application. Mais petit à petit, les joueurs ont quitté le navire et selon les derniers chiffres des experts de comScore, 50% des utilisateurs n’utilisaient plus l’application 2 mois après sa sortie.

Pire encore, au 1er janvier 2017, le nombre de joueurs de Pokémon Go a dégringolé de 84 % après ces 6 premiers mois, ce qui ne représente plus « que » 5 millions de dresseurs réguliers.

65 millions dans le monde

Il faudra attendre une mise à jour de ces chiffres pour voir si les dernières mises à jour du titre ont réussi à faire revenir les joueurs. Après avoir remporté le prix du meilleur jeu mobile lors de la cérémonie des BAFTA, Pokémon Go prouve qu’il a encore de la ressource.

Après avoir reçu cette récompense, Niantic Lab a indiqué que Pokémon Go était encore joué par 65 millions de chasseurs par mois dans le monde. Une situation qui devrait se stabiliser si le studio continue sur le rythme d’update adopté ces dernières semaines.

Crédits Photos : Niantic
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform