Clicky



Bons Plans

Plus de 400 crimes liés à Tinder au Royaume-Uni

Publié le

Les applications Tinder et Grindr, sont de plus en plus citées dans les rapports des autorités britanniques.

Les rencontres sur Tinder et Grindr sont de plus en plus dangereuses. D’après un article du Telegraph, la police britannique aurait répertorié plus de 400 crimes l’année dernière. Un chiffre sept fois plus élevés par rapport à 2013, où à l’époque, 55 plaintes avaient été déposées, citant explicitement une mauvaise rencontre liée à Tinder ou Grindr.

Dans les faits mentionnés, la police fait écho de vols, viols, d’agressions, et même de tentatives de meurtre.  « La popularité croissante de ces applications et sites de rencontres a contribué à l’augmentation du nombre de crimes enregistrés. Nous encourageons fortement les utilisateurs à signaler ces délits et à exiger une aide psychologique s’ils sont victimes d’un crime« , explique Andy Cooke, chef adjoint de la police de Merseyside.

La communauté gay victime d’extorsion

La police relate notamment des faits de chantage et d’extorsion notamment sur la communauté gay. « Les gays qui n’ont pas fait leur coming out, ou les hommes bisexuels qui utilisent Grindr sont des cibles vulnérables puisqu’il y a peu de chances qu’ils signalent ces chantages à la police. J’ai bien peur que ces chiffres ne représentent que la partie visible de l’iceberg », affirme Peter Tatchell, militant LGBT.

La police anglaise lance une alerte

« Je demande à ceux qui utilisent ces applications de rencontres en ligne d’être très soucieux en ce qui concerne leur sécurité et de ne pas partager des données personnelles avec quiconque jusqu’à ce qu’ils soient sûrs de l’intégrité de leur interlocuteur. De même, les individus doivent cesser toute communication avec toute personne qui tente de les contraindre à quelque chose dont ils seraient réticents ».

Vous avez aimé cet article ?
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform